Je viens de découvrir votre site que je trouve très instructif. C’est la première fois que je tombe sur un site qui répond parfaitement aux questions que nous nous posons concernant l’éducation de nos amis les chiens.

Si je me permets de vous adresser ce message c’est que je n’ai pas trouvé une réponse à mon problème :

J‘ai un pékinois de 5 mois appelé Flacky. Nous l’adorons , il le comprend bien. Le problème que nous avons est que si nous lui enlevons sa laisse pour le faire marcher près de nous, il n’obéit plus. Il court dans tous les sens, ne reviens pas même si nous partons en sens inverse. Bien sûr nous ne le lâchons que dans des endroits où il ne risque rien. Cela peut parfois prendre une heure avant qu’il se calme et revienne vers nous.

Nous ne savons pas quoi faire pour nous faire obéir dans cette situation précise.

Pouvez-vous nous aider par des conseils.

D’avance merci pour votre réponse.

Maria

Réponse de Chien Calme :

Bonjour Maria,
Vous dites que votre chien sait que vous l’adorez, c’est sûr. Mais ne surprotégez surtout pas votre chien. Avez-vous mis en place la hiérarchie ? Quelque soit la race de chien vous devez vous positionner en tant que dominant. A ce moment là votre chien vous respectera, sera plus calme et vous obéira plus facilement.
J’aurais aimé savoir quand vous promenez votre chien, si vous ne le faites que pour ses besoins quotidiens (pipi, caca), ou bien si la promenade dure assez longtemps. Car si ce n’est qu’une promenade d’hygiène, votre chien peut vouloir prolonger la promenade et se sauve pour que vous n’écourtiez pas cette ballade. Une promenade doit durer le plus souvent 2 heures, mais si vous ne pouvez pas faire autrement faites-la durer au moins 1 heure.
Il faut que Flacky connaisse bien la marche au pied et il faut lui apprendre le rappel au pied chez vous, dans votre cour.
Vous le placez en positon assise et en laisse en face de vous et l’appelez « Flacky au pied » vous l’aidez dans cette démarche dès que vous avez donné l’ordre, en le ramenant à l’aide de la laisse à vos pieds, dès qu’il est à vos côtés et peu importe si vous l’avez aidé, vous le félicitez chaleureusement et lui donnez une croquette. Faites ces exercices plusieurs fois par jour mais attention la durée ne doit pas être trop longue car Flacky est jeune et va se fatiguer et se déconcentrez très vite. Il vaut mieux des exercices plusieurs fois dans une journée mais d’une durée de 5 minutes qu’un seul par jour d’un quart d’heure. Ne laissez jamais un chien sur un échec, vous ne devez arrêtez que sur un exercice bien réussi.
Par la suite vous vous éloignez de plus en plus de votre chien et en faisant toujours comme ci-dessus, (vous pouvez dans les débuts vous aidez d’une longe pour vous éloignez encore plus loin sans lâcher votre chien et ainsi pour pouvoir le ramener facilement à vos pieds. Par la suite vous placerez votre chien et ne l’attacherez plus et continuerez ces exercices.
Dans les débuts et lors des promenades et pour continuez les exercices fait chez vous, vous pouvez attacher votre chien à une grande longe et dès qu’il s’éloigne trop de vous, alors vous donnez l’ordre « Flacky au pied » et vous tirer sur celle-ci pour le ramener à vos côtés. Dès qu’il est à vos pieds, félicitez-le très très chaleureusement de la voix et donnez-lui une croquette que vous diminuerez de sa ration alimentaire, au fil du temps vous ne donnerez plus qu’une croquette de temps en temps, pour finir par ne plus en donner (cela aide beaucoup, mais vous devez toujours récompenser votre chien en plus de la croquette, par la voix).
Surtout ne disputez jamais votre chien, et ce même s’il revient 1 heure après comme votre chiot, bien au contraire il vous faut féliciter très chaleureusement votre chien dès qu’il revient à vos pieds.
Vous devez aussi savoir que l’on attend pas qu’un chien se soit trop éloigné de vous pour le rappeler au pied, car dans ce cas et suivant les races, vous risquez d’avoir de grosses difficultés à le faire revenir.

Lorsque vous promenez votre chien de temps en temps, une à deux fois par promenade pas plus et surtout avant qu’il ne soit trop loin et dès qu’il est occupé à sentir quelque chose. Cachez-vous derrière un arbre, dans un fossé ou une autre cachette et peu importe si une manche ou un bas de pantalon dépasse. Car il ne s’agit pas de faire stresser votre chien, mais au contraire de l’habituer à vous surveillez constamment. Vous devez voir votre chien depuis votre cachette.
Donc, vous vous cachez et vous appelez votre chien, s’il n’obéit pas ou ne vous trouve pas, appelez-le une nouvelle fois. Et dès qu’il vous a trouvée, félicitez-le comme s’il venait d’accomplir un exploit aux Jeux Olympiques. Votre voix doit être vraiment très gaie, très joyeuse. N’abusez pas des appels car vous habitueriez votre chien à n’obéir qu’après plusieurs ordres. Deux ou trois sont suffisants.
Vous pouvez aussi habituez votre chien à ne partir que sur votre ordre. Lorsque vous promenez votre chien, avant de le lâcher faites-le s’asseoir et vous le détacher mais en laissant votre main sur son cou et dès qu’il fait mine de partir vous mettez immédiatement votre autre main devant sa tête comme pour dire « stop » et en donnant l’ordre « Attends » ou « Non, attends », et votre chien ne doit partir vagabonder, que lorsque vous donnez l’ordre « Va » ou « Aller » et si cela ne suffit pas vous le retenez par le cou.
Votre chien ne doit jamais choisir le parcours de la promenade, s’il va d’un côté partez de l’autre. N’attendez jamais votre chien, même si celui-ci est en train de faire ses besoins, ralentissez le pas, surveillez du coin de l’oeil, mais n’attendez jamais Flacky.