J’ai un chien dominant et agressif, comment faire ?

Lorsque vous avez un chien relativement dominant, il suffit parfois de peu de chose pour en faire, un chien agressif.

Exemple :

Votre chien vous grogne, lorsqu’il a un jouet dans la gueule et que vous voulez le lui retirer.
Si, lorsqu’il vous grogne, retrousse les babines ou essaye de vous mordre, vous n’insistez pas pour lui reprendre l’objet et vous vous en allez, ayant peur ou non, mais en lui laissant son jouet.
Le chien a alors gagné la partie et il recommencera ce même comportement, à chaque fois que vous essaierai à nouveau de lui prendre un objet ou sa gamelle et cela s’amplifiera dans le temps. N’oubliez pas qu’en agissant ainsi, vous lui donnez la satisfaction de gagner et de garder son jouet comme récompense.
Il recommencera donc ces comportements qui lui auront permis d’éprouver du plaisir et plus tard, il ira même au-delà, en mordant.

Si au contraire, lorsque vous voulez lui retirer un jouet (ou autre) de la gueule et qu’il vous grogne, retrousse les babines etc… Vous l’attrapez immédiatement par la peau du cou, en le secouant ou en le couchant sur le flanc et en le bloquant, de ces deux façons vous le soumettez. Attention, dès qu’il se soumet, il faut arrêter de le disputer de cette manière. Le chien ne recommencera pas ce comportement agressif.
Si par hasard, il recommençait, refaites de même.

Je parle dans mon exemple de jouet, mais cela peut être pour un os, sa gamelle, le canapé, le lit, un fauteuil dont il vous interdit l’accès.
Mais ce peut être aussi, parce qu’il ne veut pas que vous approchiez de votre conjoint. N’admettez jamais ces comportements et punissez de suite.

En ne faisant rien, en ne disputant pas, c’est vous qui apprenez à votre chien à réagir de cette façon et à avoir ces mauvais comportements.
Qui bien sûr, ne passeront pas dans le temps, mais s’aggraveront.
Le chien éprouvant de la satisfaction, c’est une forme de compétition entre vous et votre chien.
La solution est de punir immédiatement.

Vous devez aussi mettre la hiérarchie en place et ce, correctement, pour situer le chien au bas de l’échelle.
Place, qu’il doit avoir depuis son arrivée chez vous et garder tout au long de sa vie.
C’est ainsi que votre chien pourra trouver sa place au sein de votre famille (sa meute) et se sentir bien.
Sans hiérarchie, il ne le pourra pas.

Mais si l’on a commencé à donner ce mauvais comportement comment faire pour y remédier ?

Vous devez donner au chien, comme je l’ai dit plus haut, une place en bas de l’échelle.
Ces mauvais comportements mis en place, vous devez donc faire coucher le chien dans un endroit neutre, un passage peu fréquenté. Mais surtout pas, dans une chambre, un couloir, le milieu d’une pièce.

Faites-le absolument manger après vous et ce quelque soit l’heure à laquelle vous mangez.
Il doit se trouver à environ trois mètre de vous lorsque vous manger et ne surtout pas avoir accès à la nourriture pendant votre repas et ne pas quémander autour de la table.

Il s’agit maintenant de vous opposer à votre chien :

Lorsqu’il essaye de vous agresser, il faut le faire fuir, lui faire peur.
Jetez par exemple un soulier (à côté, pas sur lui), prenez une voix très grave, et si vous êtes assis, en même temps que vous dites « non, défendu » levez-vous très brusquement.
Vous pouvez aussi lui foncer dessus (domination) en écartant les bras ou en ouvrant un parapluie face à lui et en prenant une voix ferme, catégorique,grave pour vous imposer, face à votre chien.

Enfin, il faut soumettre votre chien.
Si celui-ci l’accepte mettez-lui une muselière pour éviter les risques de morsures, si par exemple votre chien est déjà adulte ou que c’est un gros chien,
Puis attrapez-le par la peau du cou, affirmez votre prise pour bien le tenir et couchez le sur le flanc ou secouez-le. Lorsque le chien accepte cette position qu’il ne bouge plus ou bien lorsque vous le secouez qu’il se couche, ou couine, vous avez gagné.

Si malgré tout, votre chien est réellement trop agressif, parce que vous avez laissé dégénérer ces comportements.
Vous devrez peut-être envisager le port de la muselière, jusqu’à ce que vous l’ayez soumis et que vous repreniez enfin la domination sur celui-ci.
Ou consulter un vétérinaire, pour enlever toutes causes médicales, et envisager des médicaments au moins dans les débuts, pour le calmer.

Mais je suis contre ceux-ci, car cela peut-être tout bon ou tout mauvais. En effet si ces médicaments peuvent parfois calmer le chien, ils peuvent aussi augmenter son agressivité.