chien dominantChien dominant, quelques règles fondamentales sont à respecter avec ce type de chien. Sans ces quelques règles votre chien ne vous considérera pas comme le dominant de la meute et dans le futur, lorsqu’il sera adulte, soit il vous testera pour voir s’il peut prendre votre place de dominant, soit il l’a prendra sans autre forme de procédure. Et cela pourra engendrer pas mal de problème au sein de votre famille, voire, des agressions, des morsures.

Chien dominant : les règles à respecter :

  • Le chien et surtout s’il s’agit d’un chien dominant, celui-ci doit toujours manger après vous et ce qu’elle que soit l’heure. Lorsque vous mangez, il doit se trouver minimum à trois mètres de vous et couché sur son tapis.
  • Un chien dominant ne doit jamais se trouver en hauteur, lit, canapé, genoux etc… Sa place est par terre. Mais ceci est valable pour tous les chiens à fort caractère et même pour les autres genres de chien. Cela éviterait bien des désagréments à leurs maîtres.
  • Un chien dominant, ne doit jamais franchir une porte avant vous, ne pas descendre un escalier avant vous. C’est toujours le dominant (donc vous) qui passe en premier.
  • Il ne doit jamais se coucher devant une porte, en faisant cela, il en contrôle l’accès. Empêchez-le de le faire depuis tout petit.
  • Un chien ne doit jamais avoir sa gamelle de nourriture à disposition. Car c’est vous qui devez lui donner à manger, il doit être dans la position assise et attendre calmement lorsque vous lui préparer son repas. Lorsque vous posez sa gamelle à terre, il ne doit absolument pas manger, se jeter sur la nourriture avant que vous ayez donné l’ordre « Mange », c’est très important. Ainsi, le dominant ayant accès à la nourriture en premier, décide si les autres membres de la meute peuvent manger et quand.
  • Votre chiot, votre chien, ne doit jamais vous grogner lorsqu’il mange et que vous mettez la main dans sa gamelle. Contrôlez cela de temps en temps. S’il vous grogne, essaye de vous mordre ou même, retrousse simplement les babines, ne l’admettez JAMAIS. Cela peut être très dangereux dans le futur.
  • Disputez-le comme je l’ai déjà dit dans d’autres articles, et, ou, retirez-lui sa gamelle immédiatement et recommencez le test plus tard. Vous pouvez aussi, pousser la gamelle avec votre pied pour l’éloigner de votre chien et ce, jusqu’à ce qu’il arrête. Ne vous inquiétez pas s’il reste deux ou trois jours sans manger, ça le fera maigrir et la faim étant la plus forte, il cédera à vos attentes.
  • Vous devez de la même façon, pouvoir lui prendre un jouet, un os ou une friandise, dans la gueule sans qu’il vous grogne.
  • C’est vous qui devez toujours débuter et arrêter le jeu. Vous lui dites alors « Fini » et ne jouez plus avec lui pendant un certain temps.
  • Lorsqu’il vient chercher une caresse ou vous invite au jeu, faîtes-le asseoir, vous devez absolument tout contrôler, ensuite et seulement s’il s’est exécuté jouez avec lui ou caressez-le.
  • Son tapis, sa couche ne sera jamais placée dans le centre (milieu) d’une pièce, mais plutôt dans un angle ou contre un mur et dans un endroit relativement calme, sans trop de passage.
  • Peignez fréquemment votre chien, c’est encore un contrôle sur lui, une certaine forme de domination. Tout en ayant un contact chaleureux avec votre chien. Et même s’il a le poil court, cela entretien son pelage et évite les parasites.
  • Vous devez depuis le plus jeune âge apprendre à votre chien à montrer ses dents et bien sûr, sans rechigner. Soulevez-lui les babines et lorsqu’il veut échapper à cela, dîtes  » Non ! Attends.
  • De même, apprenez-lui à ouvrir la gueule, vous ouvrez celle-ci et dîtes  » Ouvre » et s’il ne veut pas, vous dîtes  » Non ! Attends  » et vous lui maintenez la gueule ouverte pendant quelques secondes. N’oubliez pas de récompenser votre chien, votre chiot, avec une gâterie cela vous facilitera la tâche et par la voix d’un « C’est bien ».

Chien dominant : mais pourquoi agir de la sorte avec le chien, le chiot ?

Toutes ces petites choses vous permettent d’avoir le contrôle sur votre chien, surtout s’il s’agit d’un chien dominant. De plus, cela facilitera grandement la tâche du vétérinaire ou du juge s’il est Pure race. Cela doit être effectué bien sûr, depuis que votre chien est tout petit et à chaque toilettage. N’oubliez pas non plus, d’apprendre à votre chien à être manipulé de partout, vous devez ainsi, lui toucher les oreilles, le ventre, etc. Ce sont encore des contrôles sur le chien et qui vous rendront d’innombrables services, si votre chien est malade, s’il s’est blessé. Un chien qui ne veut pas qu’on le touche, c’est la galère.

Est-ce seulement valable pour un chien dominant ?

Non ! Ceci est valable pour tous les chiens et pas seulement pour le chien dominant. C’est à exécuter depuis l’âge de deux mois et demi, car savoir dominer son chien c’est important pour le futur. Il ne faut jamais attendre. Et ne pensez surtout pas que comme vous avez un chien de petite taille,  qu’il ne peut pas être un chien dominant ou bien qu’il ne vous en fera pas voir de toutes les couleurs ou ne mordra jamais. On ne doit jamais laisser la possibilité au chien de décider par lui-même, c’est le maître (le dominant) qui décide de tout à la place du chien.

Chien dominant : savoir récompenser le chien

Pour tout ce que vous demanderez à votre chien d’exécuter, vous devrez le récompenser par la voix, c’est primordial. Vous pourrez aussi y associer des croquettes prélevées sur sa ration quotidienne, pour faciliter l’apprentissage du chien ou du chiot. Plus tard, vous diminuerez ces friandises pour n’en donner qu’une de temps en temps et finir, par ne plus en donner du tout. Cela, bien sûr ! Pour ne pas en faire un petit quémandeur.

Si vous suivez ces conseils, votre chien ne devrait jamais mordre et être sage. Bien sûr ! On est jamais sûr à 100%, d’un chien rien et n’est jamais acquis. Alors ne vous endormez pas sur vos lauriers et faîtes de temps en temps quelques petits tests, quelques petits exercices d’obéissance, qui vous conforterons dans votre place de dominant.