Chien et chiot : 14 erreurs à ne pas faire , lors de l’éducation de votre chiot. Ces règles s’appliquent aussi, pour éduquer un jeune chien, voire, un adulte ; vous devez mettre en place immédiatement, ces règles très importantes. Qui vous permettront de contrôler votre chien et de le rendre obéissant et calme. Cet article, est très utile pour apprendre à bien éduquer un chiot, un chien.

Chien et chiot : 14 erreurs à ne pas faire. Les règles

  1. Vous ne devez pas punir votre chien, si vous ne l’avez surpris sur le fait, en train de réaliser la bêtise. Un chien oublie très vite, et il ne comprend pas que vous le disputiez, alors qu’il vous montre combien il est heureux par exemple : de votre retour.
  2. Vous ne devez pas disputer votre chien, s’il se soumet ou montre de la peur. Lorsqu’un chien se soumet, la dispute est finie et pour de bon, on ne revient surtout pas dessus. En réagissant, dix minutes plus tard et en disant à votre chien  : – Non, tu n’as pas été gentil, maman n’est pas contente. Elle ne te parle plus -. Réaction humaine cela va de soi ; mais  que le chien ne peut absolument pas comprendre. A la soumission du chien, vous devez arrêter, totalement, de le disputer et vous devez attendre au moins, quinze minutes, pour le caresser à nouveau ou jouer avec lui.
  3. Vous ne devez absolument jamais punir ou disputer un chien, un chiot, qui revient au pied. Si vous le disputez lors du rappel au pied. Votre chien peut associer le fait de revenir à vous, à vos pieds, avec quelque chose de très désagréable. Dans ce cas, il peut,  ne plus revenir quand vous l’appellerez ou bien revenir, mais avec beaucoup de difficulté et très tardivement.
  4. Votre chien ne comprend pas le langage humain. Il faut pour vous faire comprendre de lui, que vous le fassiez par la voix, les gestes et par l’attitude de votre corps. Adoptez la position dominante, quand vous disputez votre chien, voire, quand il n’obéit pas à un ordre : épaules redressées, buste en avant, tête haute. Dans une meute de chien, le dominant se grandit, gonfle le torse, hérisse les poils pour montrer au chien dominé, que ça va mal se passer, s’il insiste ou n’obéit pas. Je sais ! Vous n’avez pas de poils ou alors très peu, mais on va arranger ce petit manque, avec la position décrite ci-dessus. Qui est largement suffisante, pour se faire comprendre du chien.

Chien et chiot : 14 erreurs à ne pas faire. Jeux interdits

  1. Vous ne devez jamais laisser un chiot, un chien : vous mordiller les mains ou la laisse, vous tirer les bas de pantalon… Vous devez disputer ou punir immédiatement. C’est toujours le maître qui puni, pas l’invité ou le visiteur. Attention ! Si cela peut vous paraître amusant, que vous considériez cela comme un jeu, ne vous méprenez surtout pas. Car pour votre chien, ce n’est pas un jeu et ce peut être, dans le futur : source d’agression, voire, de morsures.
  2. Vous ne devez pas jouer avec votre chiot, votre chien, en tirant chacun de votre côté avec un torchon ou un objet. Pour les mêmes raisons que citées ci-dessus. Jouez plutôt à lui lancer une balle, un ballon.
  3. Votre chiot, votre chien ne doivent jamais mordiller la laisse. N’oubliez pas, que celle-ci est le prolongement de votre bras.

Chien et chiot : 14 erreurs à ne pas faire. Les sorties

  1. Ne vous exécutez pas systématiquement, pour ouvrir la porte et faire sortir votre chien, à chaque fois qu’il l’exige par des aboiements ou d’une tout autre façon. Ne vous exécutez pas systématiquement, lorsque votre chiot, votre chien, vous demande des caresses ou vous incite au jeu, donnez-lui toujours l’ordre « Assis », avant de vous exécuter. Ainsi, vous donnez un ordre, avant de caresser ou de joueravec votre chien, et vous restez alors, maître de la situation. Si vous vous exécutez sans donner d’ordre c’est alors, votre chien qui commande. C’est vous qui devez toujours décider du moment auquel votre chiot, votre chien, doit sortir à l’extérieur et pareil, pour le faire rentrer.

Chien et chiot : 14 erreurs à ne pas faire. Les besoins du chien

  1. Un chien n’est pas un jouet, ce n’est pas une peluche, il a des émotions. Votre chien a besoin de faire des promenades et ce, même si vous avez un terrain. Cela lui permet de rencontrer d’autres personnes, d’autres chiens et d’avoir de nombreuses sensations, de sentir de nouvelles odeurs (stimuli). Il est très mauvais :
  • De ne jamais sortir un chien,
  • De ne pas l’emmener à l’extérieur en promenade,
  • De le laisser sans contact avec les gens et les autres chiens.

Chien et chiot : 14 erreurs à ne pas faire. Les récompenses

  1. Vous ne devez jamais récompenser votre chien, votre chiot, gratuitement. Vous ne devez donc pas  lui donner des croquettes (récompenses), sans qu’il ait auparavant : exécuté un exercice correctement, ou qu’il ait bien exécuté un ordre, que vous lui avez demandé.

Chien et chiot : les promenades

  1. Vous ne devez jamais laisser votre chien, diriger la promenade. Choisir le parcours de celle-ci.
  2. Lors des promenades, vous ne devez jamais attendre votre chien, même si celui-ci fait ses besoins. Ralentissez le pas, mais ne l’attendez surtout pas.
  3. N’oubliez jamais qu’un chien demande de longues sorties et ce, que l’on soit en appartement ou bien en maison. Lorsque l’on décide de prendre un chiot, un chien, il faut penser que cela demande du temps, de la disponibilité. Que les sorties devront se faire, quel que soit le temps : neige, pluie, vent froid…

Chien et chiot : les rencontres

  1. Vous devez absolument laisser le chiot, le chien jouer avec d’autres chiots, d’autres chiens adultes et équilibrés et de toutes races et de tout âge. Demandez au maître si son chien est gentil et si le vôtre ne risque rien, et laissez faire les deux chiens.

Chiot et chiot : les 14 erreurs à ne pas commettre. Conseils

Suivez bien ces règles qui sont importantes, et vous aurez un chien obéissant, un chien calme.