Chiot les dix erreurs à ne pas commettre lors de son éducation. Lors de l’achat de votre chiot et à partir du moment où vous l’éduquez, c’est-à-dire immédiatement. Vous devez mettre en place certaines règles très importantes qui vous permettront d’avoir le contrôle sur votre chien, mais aussi, de le rendre obéissant et calme.

Chiot : les dix erreurs à ne pas faire

Certaines erreurs ne doivent pas être commises lors de l’éducation du chiot. Et même, si pour quelques chiens non dominants, on peut envisager de ne pas suivre ces règles à la lettre. Dans la majorité des cas, cela résout de nombreux problèmes d’éducation et de mauvais comportements chez le chien.

Règles importantes dans l’éducation du chiot

Le chiot les dix erreurs : la première nuit

1) Vous ne devez pas répondre à ces cris de détresse, les premières nuits.

2) Vous ne devez pas le laisser avoir accès aux chambres. Ne pas le laisser dormir sur le lit et ne pas le recouvrir avec les draps. Attention, à la surprotection.

Au salon :

3) Ne permettez pas à votre chiot de monter sur le canapé, les fauteuils surtout s’il a des tendances dominantes et interdisez-lui totalement les chaises (un chien, ne doit jamais être à table avec vous). Vous pouvez admettre le canapé et les fauteuils, mais seulement si votre chien n’est pas un dominant et à la seule condition qu’il descende immédiatement à votre ordre et surtout, sans rechigner : grognements, retroussement de babines

À table :

4) Ne jamais donner à manger à votre chien, lorsque vous êtes à table et ce, même s’il quémande.

5) Ne l’installez pas à table sur une chaise, comme si c’était un humain.

6) Donnez-lui sa gamelle toujours après votre propre repas.

La gestion de la peur :

7) Ne caressez pas votre chiot, ne le prenez pas dans vos bras lorsqu’il a peur de quelque chose. Mais au contraire, laissez-le gérer tout seul la situation.

Chiot, les dix erreurs : disputes et punitions

8) Vous devez obligatoirement et immédiatement punir un chiot, qui : vous grogne, essaye de vous mordre, ou retrousse les babines. Ne laissez jamais passer un tel acte.

9) Vous ne devez jamais taper un chiot, ni lui crier dessus. Un chiot s’éduque dans le calme et la douceur, mais avec fermeté. En criant, vous obtiendrez toujours le contraire de ce que vous désirez. Ayez une voix ferme, décidée, mais sans cris.

10) Votre chiot, ne doit jamais franchir une porte avant vous. Vous bousculer pour passer le premier. Monter ou descendre un escalier avant vous. C’est toujours le dominant qui passe le premier, donc le maître. A appliquer surtout si votre chien est dominant, et pour les chiens un peu plus soumis, c’est toujours utile, car ça défini bien les positons « dominant/dominé ».