L’achat d’un chiot, d’un chien, comment ne pas faire d’erreurs ?

Vous avez décidé de prendre un chiot, mais avant cela quelques règles sont à respecter.

Vous devez avant de choisir votre petit chien dans la portée. Regarder ceux-ci longuement, est-ce qu’ils restent dans leur coin ou sont ils vifs, plein de vie.
Lorsque vous le prenez dans vos bras, le chiot vous regarde-t-il franchement, ou bien est-ce qu’il détourne les yeux, est-ce qu’il a peur ?
Vous devez prendre un chien franc et non peureux.
Un chien peureux peut-être source de dangers.
Par exemple : S’il est acculé dans un coin par un enfant qui veut le caresser, le chien ayant peur et ne trouvant plus d’échappatoire, peut mordre simplement parce qu’il a peur et ne peut échapper à l’enfant.
Si vous prenez un tel chien vous devrez redoubler de surveillance toute sa vie et ce surtout en présence des enfants. Mais si je peux vous donner un conseil, ne prenez jamais un tel chien « C’est dangereux ».

Lors du choix d’un chiot, vous devez le poser à terre ou le soulever légèrement du sol et le mettre sur le dos en le maintenant dans cette position, cela vous permettra de connaître les traits de caractères de ce chiot.
– s’il se débat avec virulence et ne veut absolument pas rester dans cette position, vous avez un chien avec du caractère.
Si vous ne savez pas le tenir et être le Dominant, il peut se moquer totalement de vos disputes ou de vos ordres. Avec ce type de chien vous devez savoir vous y prendre, car à l’âge adulte, il voudra prendre votre place de Dominant et si vous n’arrivez pas à le dominer cela sera source d’ennuis et de morsures. Tout en sachant que n’importe quel chiot ou chien doit être dominé par son maître.
– s’il se débat sans plus, un peu mais pas trop, vous aurez un chien avec du caractère mais pas trop. A mon avis c’est le mieux, c’est un chien qui obéira, mais qui sera moins touché pas vos disputes.
Mais n’abusez pas de celles-ci, vous devez éduquer votre chiot, mais ne pas être un tortionnaire ou vous croire tout permis simplement parce que vous aurez du pouvoir sur lui.
– s’il ne se débat pas du tout et reste gentiment dans la position ou vous l’avez mis, vous aurez un chien soumis, attention soumis ne veut pas dire peureux. Avec ce type de chien, si vous même n’avez pas trop de caractère ce peut-être le top. Mais attention un chien de ce type sera beaucoup plus sensible et vos cris et vos disputes, surtout si elles ne sont pas légitimes pourront le blesser, le stresser et on ne doit disputer un chien de ce genre que par la voix.
Mais je l’ai déjà dit on ne crie pas avec un chien, vous devrez en priorité être juste ce qui n’empêche pas la fermeté.

Vous devez aussi regarder l’aspect général du chiot.

– Son pelage doit être brillant et ne pas être mité, signe de mauvaise santé.

– Ses yeux ne doivent pas couler.

– Ses dents ne doivent être, ni trop en avant, ni trop en arrière.

– A deux mois et demi il n’y a souvent qu’une testicule de descendue dans les bourses, la deuxième descendra plus tard. Mais faîtes-le vérifier par le vétérinaire, qui lui pourra vous dire si elle est là mais n’est pas encore descendue ou si en fait il n’a qu’une testicule. Cela ne joue en rien sur la santé du chien, mais si vous voulez le faire reproduire ou s’il est pure race et que vous voulez le faire confirmer, cela sera impossible avec une seule testicule.

– Il doit s’amuser avec ses frères et soeurs, un chiot restant continuellement dans un coin n’est pas un chiot en bonne santé. Où alors, c’est un chiot très peureux et dans les deux cas, mieux vaut ne pas le prendre.

Je sais que vous allez être attiré, par celui qui vous paraît le plus malheureux, et pourtant c’est justement à ce moment là, qu’il ne faut pas écouter son coeur et c’est très dur.
Prenez un chiot vif, plein de vie et qui vient spontanément vers vous.

Nous allons passer à un sujet que beaucoup de personnes ignorent.

Lorsque vous achetez un chiot, le plus important est qu’il est été mis en contact avec énormément de personnes, de divers horizons, enfants, handicapés, facteurs, policiers etc… Et cela pour le socialiser.
Lorsque l’on voit dans certains magasins ou sur des foires, que l’on interdit de toucher les chiots, soi-disant à cause des maladies, je trouve cela idiot. Evitez de prendre ces chiots là car beaucoup de règles primordiales comme la socialisation leurs manqueront.
De toute façon, n’achetez jamais votre chiot dans un magasin, une foire, un marché.
Lorsque j’ai acheté mon chien, l’éleveur les laissaient toucher par tout le monde et avait même mit celui que j’ai prit sur les genoux d’une jeune fille en fauteuil roulant, voilà une bonne chose.
Tout comme l’éleveur doit les toucher, les soulever, les manipuler et les laisser approcher par les visiteurs. (Il vaut toujours mieux, visiter un élevage à l’improviste pour voir l’état des boxes, s’ils sont nettoyés ou pas, si les animaux ont de l’eau propre ou n’en ont pas du tout ou bien si on contraire l’eau est très sale et l’état des chiots et des parents quand l’éleveur ne vous attends pas, il y a souvent des surprises. S’ils ont peur ou non de lui etc…).

Donc l’éleveur doit toucher et laisser toucher ses chiots.
Car un chien qui ne connaît pas ces choses là est un chien à qui il manque des principes essentiels. Surtout que vous après, vous allez devoir continuer, c’est à dire lui faire connaître le bruit (gares, marchés…), d’autres chiens, le laisser caresser par de nombreuses personnes (âgées, enfants, adultes, uniformes, handicapés…) pour avoir un chien sociable que vous pourrez emmener partout et qui ne se battra pas avec d’autres chiens. ( lorsque deux chiens se rencontre et que vous avez demandé à l’autre maître si son chien est gentil, laissez les faire, ne tirez pas sur la laisse)

Vous ne devez jamais prendre un chiot avant l’âge de deux mois et demi, le minimum étant de deux mois. Mais attention vous ne devez pas non plus, prendre un chiot trop âgé.
Ne faîtes jamais cela, car là aussi il lui manquera des principes essentiels, comme celui de l’inhibition, lorsque votre chiot joue avec vous et que sans le faire exprès il vous a fait mal, si vous poussez un cri très très aigu il doit immédiatement arrêter.
Il apprend cela en jouant avec ses frères et soeurs qui lorsqu’ils se font mal poussent des cris aigus et les autres arrêtent. Sa maman lui apprend de nombreuses choses avant cet âge là, alors ne soyez pas impatient, c’est dans l’intérêt de votre chiot et du votre par la suite. Deux mois et demi est l’âge idéal, ni trop jeune, ni trop vieux.