Chien qui ne veut plus sortir. A cause d’une clôture électrique ce chien ne veut plus sortir du domicile de ses maîtres. Informations et solutions pour faire que ce chien sorte à nouveau à l’extérieur.

Chien qui ne veut plus sortir : votre question

Mon chien (mélange de Labrador et de berger australien) ne cessait de détruire mes grillages pour fuguer. J’ai acheté un collier anti-fugue, mais dès que nous avons lâché Murphy dans le jardin, il est allé directement au grillage où il s’est pris une petite décharge électrique. Depuis il refuse de sortir dans le jardin et refait ses besoins (pipi et caca) dans la maison. Il n’ obéit plus et fait pipi partout dès qu’ on essaie de le faire sortir. On a plusieurs fois déjà pris la laisse et fait avec lui le tour du jardin pour lui faire comprendre que ce ne sont que les clôtures qu’ il ne doit pas approcher, mais il ne comprend et ne veux pas comprendre. On se sent tous perdus et le ras-le bol s’installe. Notre relation avec le chien n’est plus la même. Merci pour une réponse rapide.

Les causes pour ce chien qui ne veut plus sortir

En tout premier lieu, vous dites que vous l’avez promené dans le jardin en laisse pour lui faire comprendre que ce ne sont que des clôtures et qu’il ne risque rien. Mais, vous avez laissé à votre chien son collier anti-fugue. Votre chien a très bien associé que c’était le collier qui lui avait fait mal et maintenant, il est trop sur la défensive pour comprendre que s’il n’approche pas les clôtures, il ne risque rien.

Chien qui ne veut plus sortir : les solutions

Essayez de faire une longue promenade en forêt avec lui et en liberté. Puis en rentrant de cette ballade et tenu en laisse, promenez votre chien le long de cette clôture qu’il appréhende, en étant à l’extérieur de votre jardin. Et sans ce fameux collier, bien sûr !

Avez-vous installé quelques drapeaux ou morceaux tissus sur le grillage pour que votre chien puisse remarquer que c’est dès qu’il s’approche de ceux-ci qu’il reçoit la décharge électrique ? C’est l’appréhension, la peur de sortir et de recevoir une décharge électrique, qui fait que votre chien urine partout et ce, dès que vous essayez de l’emmener à l’extérieur.

Chien qui ne veut plus sortir : redonner confiance par le jeu

Vous devez redonner confiance à votre chien et lui redonner à nouveau le courage d’aller dans votre jardin. Cela va vous demander beaucoup de patience. Mais n’essayez pas d’aller trop vite. Rusez et faites cela par le jeu. Encouragez votre chien à sortir en vous asseyant par terre pour qu’il vienne vous rejoindre et puis, très doucement, au fil des jours, vous vous éloignez de plus en plus du seuil de la porte. Ensuite, complétez cela avec un jouet. Lancez-lui son objet préféré, pas très loin de la porte d’entrée et avec plein de joie dans votre voix et tout en exagérant votre gaieté ; puis, incitez-le à faire un pas en avant. Lorsque vous voyez qu’il commence à faire ce pas, dites-lui d’une voix très gaie et motivée :

– « Oui, c’est bien mon chien, c’est très bien, c’est ça, continue ».

Refaites cela plusieurs fois dans la journée et n’augmentez la distance que très, très doucement.

Plus tard, et dans les premiers temps où il recommencera à faire ses besoins à l’extérieur, récompensez-le de la voix comme s’il venait d’accomplir un exploit aux Jeux Olympiques

Chien qui ne veut plus sortir : les besoins du berger australien

Le berger australien, demande de longues promenades pour dépenser toute son énergie et sa fougue, tout comme le labrador. Faites-vous quotidiennement de longues promenades à votre chien ? Tout en sachant que celles-ci doivent minimum durer une heure et que deux heures de ballades par jour, serait excellent pour la fougue et le mental de votre chien. Vous pouvez le promener pendant ces deux heures en faisant du vélo, votre chien courant à vos côtés.

Un tel chien ne peut rester dans la cour de votre maison, sans être promené tous les jours et se contenter d’y rester bien sagement. Votre chien a besoin de courir, de voir ailleurs ce qui se passe et de connaître des stimuli en reniflant les odeurs qui ne manqueront pas, sur son chemin. Odeurs de ses congénères, mais aussi, odeurs d’autres animaux et d’êtres humains.

Ne nettoyez pas à l’eau de javel, les saletés de votre chien.