Lorsque votre chien arrive chez vous, c’est encore un chiot. Vous vous devez de l’éduquer correctement et d’instaurer certaines règles, qu’il devra suivre. A l’âge de deux mois et demi un chiot c’est mignon et tellement craquant. Il vous lèche tout le temps et ne demande que des câlins. Mais attention, cela ne durera pas, et le comportement du chien va changer.

A l’âge adulte, le comportement du chien change

En effet, à l’âge adulte le comportement du chien change et le  chiot n’est alors plus, ce petit « Ange » sans défauts. Cela se produira, suivant les chiens, vers l’âge de dix mois/douze mois et même parfois plus tôt. Il arrive, exceptionnellement, que certains chiens ne changent pas d’attitude, avant l’âge de trois ans.

Arrivé à cet âge, le comportement du chien va changer et votre chien risque de vous tester pour savoir si oui ou non, il peut allez contre votre autorité et prendre votre place de dominant. Par contre, certains chiens dont les règles ont été bien mise en place et ce, dès le plus jeune âge, ne testent même pas leur maître. Car ils se rendent compte, qu’ils ne peuvent défier l’autorité de celui-ci.

C’est cela qu’il vous faut obtenir, pour éviter les mauvais comportements de votre chien. Mettez en place la hiérarchie dès le plus jeune âge et faites preuve d’autorité, (Être autoritaire, ne veut pas dire frapper son chien, ou lui crier dessus sans arrêt). Dans le cas contraire : si vous êtes trop laxiste et que vous laissez votre animal faire ce qu’il veut. Vous courez au-devant de gros ennuis.

Éduquez votre chien pour éviter les problèmes de comportement

Vous devez éduquer votre chiot, dès son arrivée à la maison et ne pensez surtout pas : « Qu’il est trop petit pour cela et que, de toute façon, il est tellement gentil qu’il ne changera jamais d’attitude à votre égard ». Non, le comportement du chien à l’âge adulte, change et si vous croyez que votre animal ne changera jamais, même adulte. Vous vous trompez fortement.

Mettez la hiérarchie immédiatement en place et donnez des interdits à votre chiot. Et ce, pour qu’à l’âge adulte et même avant, votre animal soit calme et obéissant. Qu’il ne défie pas votre autorité et vous respecte comme étant le dominant de la meute. Ce qui aura pour effet, d’éviter énormément de stress à votre petit compagnon.

En ne lui permettant pas de se considérer comme le dominant de la meute (Votre petite famille), vous permettez à votre chien de s’équilibrer et d’être bien dans sa tête.

Pour résumer 

  • Apprenez l’obéissance à votre chiot, dès son arrivée à la maison.
  • Donnez-lui des interdits : l’accès à la salle de bain, aux chambres n’est pas permis, etc.
  • Mettez en place les règles et la hiérarchie immédiatement.
  • Et ce, pour le bien-être de votre compagnon à quatre pattes, mais aussi, le vôtre.

Pour un bon comportement du chien. Évitez de penser comme un humain

Un chien ne peut avoir des réactions humaines. Vous ne devez donc pas considérer que votre animal réagit et souffre pour les mêmes raisons et de la même manière, que vous-même. Avec votre petit compagnon, vous ne pouvez avoir des émotions et des pensées humaines. Un chien ne peut pas les comprendre. Il agit et réagit suivant ses propres codes. Ceux-là même, qui régissent une meute, et c’est ce que vous devrez apprendre et mettre en application.

Un chien qui n’a pas d’interdits, ni de règles. Est un chien peu équilibré et qui souffre de stress.
Cela peut occasionner chez le chien :

  • Des troubles du comportement.
  • Le rendre odieux.
  • Le rendre agressif.

Ces troubles du comportement, peuvent être :

  • La destruction.
  • Les aboiements.
  • L’agressivité.
  • Les fugues.
  • La mal propreté…

C’est sa façon, de vous montrer qu’il n’est pas bien dans sa vie, pas bien dans sa tête.

Comportement du chien. Vous l’aimez ? Alors réagissez

Vous aimez énormément votre chiot, et vous faites tout pour lui. Mais justement ! Tout faire pour votre chien et l’aimer, cela ne veut pas dire le laisser sans règles et sans interdits. Ça ne suffit pas et sans règles, sans autorité, sans interdits, à l’âge adulte le comportement du chien peut surprendre.

Prenez l’exemple : dans une meute de chien, une meute de loup. C’est le dominant de celle-ci qui instaure les règles et donne les ordres. C’est comme cela depuis la nuit des temps (Votre chiot ne l’a pas oublié, c’est inné chez lui), ce qui fait que les autres chiens de la meute, « Les dominés », suivent le dominant en respectant les règles que celui-ci instaure, et sans se poser la moindre question. Ils se reposent sur le dominant et donc, sont nettement moins en état de stress et de fatigue, que le chien « Dominant » dans une meute. Diriger la meute, est un état de fatigue permanent pour le chien, car cela demande :

  • Du calme.
  • Une surveillance de chaque instant.
  • La protection de la meute…

Comportement du chien : conseils

Pour récapituler : dans une meute de chiens ou de loups, il y a des règles et des codes instaurés par le dominant et que chacun se doit de respecter et d’appliquer. Et ce, pour que le chien puisse, enfin, trouver sa place.

Rendre heureux votre chien, ce n’est pas le laisser faire tout ce qu’il veut, c’est aussi, ne pas le laisser vous commander. Mais au contraire, c’est le laisser se reposer sur vous, qui à ses yeux serez alors, le dominant de sa meute. Un chien cherchera toujours à prendre votre place de dominant, c’est dans ses gênes. Faire en sorte que votre animal, comprenne qu’il ne pourra  jamais prendre le commandement de la meute (Votre petite famille), c’est le rendre heureux, en lui enlevant : stress et fatigue.

Le comportement du chien équilibré, sera le calme et l’obéissance. Ce qui vous permettra de ne pas stresser, devant un chien qui détruit, n’est pas propre ou même, devant un chien agressif.