Laisser un chiot seul à la maison : conseils et techniques pour apprendre à laisser un chiot seul, lors de vos absences. Lorsque l’on prend un chiot, il vaut mieux le prendre pendant les vacances. C’est plus facile pour l’éduquer à l’absence des maîtres.

Laisser un chiot seul : comment faire ?

On ne choisit pas toujours la date à laquelle on va prendre un chien. Essayez tout de même, si vous ne pouvez pas attendre les vacances. De prendre votre chiot, un vendredi après-midi. Vous aurez alors, tout le week-end pour lui apprendre à rester seul. Ce sera toujours mieux qu’en semaine, où vous n’aurez sûrement pas le temps de correctement l’habituer à la solitude (source d’angoisse chez le chien).

Laisser un chiot seul à la maison : des exercices progressifs

Pour habituer un chiot à rester seul, il faut le faire progressivement. Sinon ! Il va stresser, il va s’angoisser, puis pleurer et faire des sottises. Ce n’est donc pas une bonne méthode que de vouloir aller trop vite.

Laisser un chiot seul : apprentissage à l’absence des maîtres

Vous allez vous absenter ! Ne câlinez plus, ne parlez plus et ne jouez plus avec votre chiot, au moins quinze minutes avant votre départ. Puis, lorsque vous vous apprêtez à sortir, ne lui dites pas : « Je reviens ». Faites comme si c’était quelque chose de tout à fait normal. Laissez le seul pendant 5 minutes (il doit être vraiment seul. Personne ne doit rester à la maison et vous ne devez pas rester derrière la porte, au risque qu’il s’aperçoive que vous n’êtes pas loin). Il ne doit ni vous sentir, ni deviner que vous êtes là.

Au bout de ce laps de temps. Rentrez et ignorez votre chiot (sinon, la prochaine fois il supporterait encore moins bien votre absence), ne le câlinez pas et ne jouez pas avec lui. Ne lui faites surtout pas la fête, même s’il vous saute dessus. Déshabillez-vous, posez vos clefs, vaquez à vos occupations pendant environ trente minutes. Et seulement par la suite, quand il sera correctement calmé, vous pourrez enfin le caresser.

Faîtes cet exercice plusieurs fois dans la journée. Et s’il pleure et que vous l’entendez, surtout ne lui parlez pas. Vous lui confirmeriez qu’il a raison de pleurer.

Au fil du temps, vous allez augmenter vos absences : cinq minutes, puis dix minutes, quinze minutes… Une heure, deux heures… Six heures. Au-delà de six heures, vous ne devriez plus avoir de problèmes pour laisser votre chiot seul. Mais attention ! N’allez pas trop vite.

Laisser un chiot seul : le comportement du maître

Ne provoquez pas chez votre chiot, un sentiment d’anxiété, l’angoisse de la séparation. Exemple : vous êtes trop proche de votre chiot, vous voulez qu’il soit constamment à vos côtés et ce, sans lui laisser des périodes où il pourrait être seul et se reposer. Si vous choyez et surprotégez de trop votre chien, vous allez faire de votre chiot un petit être souffrant d’hyper-attachement et il ne pourra plus rester seul, pas même une seconde. Cela se remarque très vite d’ailleurs, car le chiot suit son maître dans ses moindres déplacements et même dans la salle de bain où la chambre.
N’autorisez pas toutes les pièces de la maison à votre chien. En lui interdisant certaines pièces, il s’habituera mieux à vos absences et à ce que vous ne soyez pas constamment à ses côtés. Quand vous prendrez une douche, lorsque vous dormirez, vous ne pourrez pas être près de lui et il finira par trouver normal que vous le laissiez. Car il se rendra compte très vite, que de toute façon, vous allez revenir.

Laisser un chiot seul : aidez votre animal lors de vos absences

Si vraiment votre chiot a du mal avec la solitude. Aidez-le ! Vous pouvez juste avant de partir, lui donner un os en peau de buffle ou une oreille de porc séchée, ou bien de petits bâtonnets d’estomac de cochon, (attention pour les bâtonnets d’estomac de porc. Les chiens adorent ça, mais ça sent très mauvais). Le fait de mâchonner ces friandises, occupera votre chiot pendant votre absence. Vous pouvez aussi, porter un vêtement usagé qui aura votre odeur et que vous remettrez de temps en temps pour qu’il la conserve. Faites attention à ce que votre chiot ne risque rien pendant votre absence, avec ce vêtement.