Si le chat ne va soudainement plus au bac à litière, cela peut avoir différentes raisons, par exemple une mauvaise litière. Vous pouvez lire ici ce que vous pouvez faire à ce sujet et comment vous pouvez reconnaître qu’il en est la cause.

Si votre chat cesse soudainement d’utiliser le bac à litière, mais qu’il aime utiliser les endroits qui sont à proximité ou même juste à côté, c’est peut-être parce qu’il a un problème avec les toilettes ou la litière. Mais ne vous inquiétez pas, vous n’avez rien fait de mal : chaque chat décide individuellement de la litière qui convient à un chat domestique et de celle qui ne convient pas à un tigre domestique.

Les chats sont difficiles, même avec la litière pour chats

Chaque propriétaire de chat sait que les chats sont un peu têtus, ce qu’ils n’aiment pas, ils n’aiment pas et ils ne font pas de compromis. Il peut donc aussi arriver que nos chats domestiques n’aiment pas quelque chose de la litière. Que ce soit la sensation sous les pattes sensibles du chat ou l’odeur, pour nous, humains, ce n’est pas toujours compréhensible, et la profondeur de la litière peut aussi être une raison pour les chats de rejeter leur bac à litière. Si la couche de litière est trop peu profonde, le chat ne peut pas y gratter assez bien et l’urine peut s’infiltrer jusqu’au sol et former éventuellement une couche sur le sol du bac à litière qui ne convient pas à nos chats propres.

Le chat ne va pas dans le bac à litière : que faire ? Essayez-le. Il existe des types de litière minérale, végétale, agglomérante et non agglomérante : il est préférable d’essayer un type qui a une consistance complètement différente de celle de votre litière pour chat normale. Pour les chats effrayés, il est souvent utile d’essayer une litière naturelle douce qui ne bruisse pas aussi fort quand on la gratte, car de nombreuses pattes de velours effrayées trouvent cela inconfortable.

L’aide de la nature : soigner les chats avec des fleurs de Bach

Les fleurs de Bach pour les chats sont des remèdes alternatifs pour les chats, qui sont basés sur des remèdes à base de plantes pour améliorer leur santé. Si vous avez beaucoup de place, vous pouvez également installer deux ou trois bacs à litière pour chats avec différents types de litière pour les tests. La propreté est bien sûr importante pour chaque type de litière, mais il ne faut pas tant expérimenter avec les déodorants et les vaporisateurs d’odeurs pour le bac à litière. Ce qui sent bon pour les gens ne doit pas nécessairement inspirer nos chats. Il est également important de consulter votre vétérinaire.

Le chat fait ses besoins en dehors du bac à litière

Commencez par une visite chez le vétérinaire

Tout d’abord, emmenez votre chat chez le vétérinaire afin d’exclure toute maladie traitable. Une infection urinaire est une cause fréquente lorsqu’un chat commence à faire ses besoins en dehors de son bac à litière. Chez le vétérinaire, vous pouvez également exclure que votre chat souffre d’une inflammation utérine, d’une constipation, de diarrhées, de glandes anales bouchées ou de parasites internes.

S’il n’existe aucune raison « physique » pourquoi votre chat fait ses besoins en dehors de la litière, vous devez vous tourner vers son environnement et sa vie quotidienne. Commence-t-il à atteindre sa maturité sexuelle ? Est-il angoissé, stressé ou inquiet ? Aucun chat ne fait ses besoins en dehors du bac à litière simplement pour protester.

Causes courantes

  • Avoir été séparé trop tôt de sa mère.
  • Un sentiment d’insécurité et de peur.
  • Pas assez de stimulation.
  • Changement de propriétaire.
  • Changement de domicile ou autres changements environnementaux.
  • Un nouveau membre de famille, souvent un bébé ou nouvel animal de compagnie.
  • Que le chat n’est pas laissé en paix, par exemple par des enfants ou d’autres distractions.
  • Une inquiétude causée par l’odeur d’urine d’autres chats venant de l’extérieur.

Causes courantes dues au bac à litière

  • L’emplacement du bac à litière.
  • Pas assez de bacs dans la maison.
  • Le bac est trop petit (le chat veut pouvoir bouger sans avoir le dos voûté).
  • Le contenu du bac à litière.
  • Que la litière n’est pas vidée assez souvent.
  • Un nettoyage trop approfondi, ou au contraire pas suffisant.

L’emplacement du bac à litière et son contenu

Il est important que le bac à litière ne soit pas placé à proximité du coin à manger, des bols d’eau ou du lit. Le bac à litière doit être facile d’accès pour le chat, mais toujours dans un endroit tranquille où le chat peut avoir le contrôle de tout ce qui se passe autour du bac.

Si vous avez plusieurs chats, chaque chat devrait avoir sa propre litière, et en plus un bac supplémentaire commun à tous. Les bacs ne devraient pas être situés les uns à côté des autres. La plupart des chats préfèrent un sable doux et poudreux. En termes de quantité, essayez de remplir un bac avec beaucoup de sable et un bac avec un peu moins de sable afin de voir lequel votre chat préfère. Un sable goudronneux avec beaucoup de pierres peut être douloureux et blesser les coussinets des pattes.

Nettoyage dans et autour du bac à litière

Le bac à litière doit être nettoyé souvent et soigneusement. Certains chats n’apprécient pas l’odeur d’agrumes, donc essayez de changer de produit de nettoyage si celui que vous utilisez pour le bac à litière contient du citron. Essayez aussi d’éviter de nettoyer les alentours du bac avec des produits contenant de l’ammoniac ou du chlore. L’odeur de ceux-ci ressemble beaucoup à certains constituants de l’urine du chat, ce qui peut l’amener à vouloir faire ses besoins au même endroit, c’est-à-dire en dehors de la litière.

Urine dans le lit et sur les meubles

Si votre chat urine dans le lit, sur des vêtements ou dans un canapé ou fauteuil, cela peut être un signe comme quoi il n’aime pas son bac à litière. Vu que le chat clairement montre qu’il préfère une surface plus lisse et molle, vous pouvez essayer de remplacer le sable dans le bac contre une variante plus fine et d’augmenter la quantité de sable. Le bac à litière peut aussi être trop petit ou avoir un toit. Votre chat désire peut-être un bac plus grand ou sans toit.

La plupart des problèmes peuvent être résolus par des changements dans le domicile ou en consultant un vétérinaire. Le plus important est d’avoir de la patience !

Les cinq grands types de litières

Les litières végétales

Les litières végétales désignent celles qui sont composées d’éléments végétaux. Parmi elles, on trouve la litière à base de copeaux de bois ou de sciure, dont le principe consiste à retenir l’humidité dans les fibres du bois. Cette litière retient les odeurs, éloigne la poussière et a l’avantage d’être biodégradable. Ainsi, elle est 100 % écologique. Tous les chats n’ont pas la même tolérance à la sciure. Vous allez donc pouvoir préférer la litière composée de granules de bois, plus douce pour les pattes. Ces granules viennent de la transformation du bois, et ce type de litière est aussi écologique que la précédente.

Autre type de litière végétale : la litière à base de rafle de maïs. La rafle désigne le cœur de l’épi de maïs. Elle éloigne les odeurs, la poussière, et elle est biodégradable. Il faut la changer toutes les semaines. La litière composée de paille est une litière « naturelle ». Tout comme les autres, elle absorbe les odeurs et reste écologique.

Enfin, on trouve la litière à base d’orge et la litière à base de cacao. La première, 100 % naturelle, est une litière agglomérante. La seconde renferme des fibres de cacao, laissant échapper une petite odeur de cacao et d’huiles essentielles.

Les litières minérales

Les litières minérales sont tout aussi naturelles que les précédentes, mais elles peuvent être de qualité variable. Elles sont composées de granulés en argile naturelle dont la fonction est d’absorber les liquides et les odeurs. Il faut faire attention à bien choisir entre les différentes litières minérales en vente dans les supermarchés : certaines sont à petits prix, mais elles absorbent mal les odeurs. Il vaut mieux miser sur des litières un peu plus chères, pour une meilleure qualité.

Les litières agglomérantes

Les litières agglomérantes, qui peuvent aussi bien être minérales que végétales, forment des boulettes sous l’action de l’urine du chat. Elles sont bien plus pratiques à changer que les autres, car il ne vous reste plus qu’à enlever les boulettes et à remettre de la litière propre. Les litières agglomérantes, plus chères que les autres à l’achat, sont en fait moins coûteuses, car il n’est pas nécessaire de les changer totalement chaque fois.

Les litières de silice

Aussi appelées litières à perles ou à cristaux, les litières de silice sont formées de zéolithe. La zéolithe appartient à la catégorie des minéraux. Elle permet notamment d’adoucir ou de purifier l’eau. Les liquides sont drainés vers l’intérieur des grains, ce qui entraîne une meilleure rétention des odeurs. Au bout d’un moment, les grains deviennent jaunes. Avec ce type de litières, il est préférable d’avoir un bac ouvert afin d’améliorer la circulation de l’air et donc l’évaporation des odeurs.

Les litières en papier recyclé

Les litières en papier recyclé sont composées de granulés fabriqués à partir de papier recyclé. Exemptes de produits chimiques et d’additifs, ces litières sont biodégradables. Les litières en papier recyclé, donc en cellulose, peuvent être jetées, par petites quantités, dans les toilettes. Leur pouvoir d’absorption est excellent (environ 50 %), et elles se transforment, au fur et à mesure que le chat fait ses besoins, en blocs qui vous facilitent le nettoyage. Enfin, et c’est un point essentiel, ces litières sont douces pour les pattes du chat.

La litière du chat : un choix qui reste compliqué

Trouver la bonne litière pour son chat est un choix qui reste compliqué. D’une part, à cause du prix : faut-il prendre une litière agglomérante ou de silice, un peu plus chères, mais moins souvent renouvelables, ou bien une litière bon marché, que l’on changera souvent ? Et puis, comment savoir ce que le chat préférera ? Il arrive souvent que l’on soit obligé de tester plusieurs types de litières pour estimer laquelle est moins coûteuse, dégage le moins d’odeurs, est la plus facile à changer, etc. Même si vous prenez en considération toutes ces particularités, une chose est sûre : la plupart des litières sont écologiques, puisque 100 % biodégradables.