De nombreux chats grattent la porte de leur chambre la nuit, après tout, ils sont beaucoup plus confortables dans le lit de leur propriétaire que dans le couloir. Si vous voulez les sevrer de ce comportement ennuyeux, une seule chose vous aidera : la cohérence.

Une fois la porte de la chambre fermée, il ne faut pas longtemps avant que le chat ne s’en plaigne. Il miaule bruyamment et gratte la porte. Cela peut non seulement causer des dégâts, mais aussi être assez ennuyeux, surtout la nuit. Mais pourquoi les pattes de velours se comportent-elles ainsi ?

Pourquoi les chats grattent-ils la porte de la chambre ?

Quand les chats grattent la porte de la chambre, cela signifie qu’ils veulent être avec leurs humains et ne comprennent pas pourquoi ils sont enfermés dehors. C’est pourquoi, ce comportement peut être observé chez les chats principalement la nuit, lorsque le propriétaire va se coucher et ferme la porte derrière lui. Réfléchissez donc à deux fois avant de laisser la porte ouverte la nuit, vous donneriez probablement beaucoup de plaisir à votre chat. Si cela n’est pas possible, par exemple à cause d’une allergie au chat, il est bon de sortir la patte de velours du grattage et de lui apprendre que la chambre est complètement interdite.

Si votre chat n’est pas autorisé à entrer dans la chambre la nuit, il est beaucoup plus facile de le lui expliquer si vous ne le laissez pas entrer pendant la journée. Cela signifie que la porte restera toujours fermée, sans exception, ce qui gênera aussi votre chat au début, mais au plus tard lorsque vous le laisserez seul et disparaîtrez derrière la porte. La plupart des propriétaires de chats tenteront de le combattre en grondant ou en réconfortant leur chat, et seront heureux d’ouvrir la porte, mais c’est exactement ce que le chat veut, de l’attention, tant que vous le récompenserez pour son comportement, il n’arrêtera pas de gratter la porte de sa chambre.

Au lieu de cela, une seule chose peut vous aider : vous devez ignorer complètement votre chat avec pour conséquence de l’empêcher de gratter à la porte de la chambre. Pour que le chat comprenne qu’il n’est pas autorisé à entrer dans la pièce et apprenne que gratter à la porte n’en vaut pas la peine, vous devez faire preuve d’endurance : vous ne réagissez pas aux miaulements ou aux grattements à votre porte, même si cela vous brise le cœur ou vous dérange et que vous ne pouvez pas dormir : votre chat doit apprendre que gratter votre porte ne vous mènera nulle part. Cependant, cela peut prendre quelques jours ou quelques semaines, pendant lesquels il sera plus facile de jouer le chat fatigué tard dans la nuit et peut-être de lui donner quelque chose à manger.

Effectuer un bilan de santé

Si votre félin a pour habitude de vous tenir éveillé une bonne partie de la nuit, le premier réflexe à avoir est de l’emmener chez le vétérinaire afin d’effectuer un bilan de santé. Et ce notamment s’il est âgé de plus de 10 ans.

En effet, de nombreuses maladies peuvent avoir pour effet des miaulements intempestifs la nuit ainsi qu’une activité nocturne inhabituelle. Citons par exemple l’insuffisance rénale chronique, l’hyperthyroïdie, l’hypertension ou encore la démence sénile.

Jouer avec lui avant de vous coucher

Une fois que le vétérinaire a exclu tout problème de santé potentiel, vous pouvez commencer à essayer différentes stratégies. Tout d’abord, commencez par accorder plus d’attention que d’ordinaire à votre chat le soir avant de vous coucher. D’autant plus si votre boule de poils a passé toute sa journée seule à la maison !

Pour ce faire, jouez avec votre chat au moins 30 minutes à 1 heure dans les deux heures qui précèdent votre coucher. De cette façon, non seulement vous le stimulerez, mais en plus vous le fatiguerez, l’encourageant à se reposer après tant d’activité (et donc à vous laisser dormir !).

Par ailleurs, n’hésitez pas à user et abuser de caresses et de câlins juste avant l’heure du coucher !

Installer du papier aluminium devant la porte

C’est bien connu, les chats détestent marcher sur du papier aluminium. Pour empêcher votre chat de s’approcher trop près de la porte de votre chambre, n’hésitez donc pas à tapisser le sol devant cette dernière de papier aluminium !

Alors certes, cela n’empêchera pas votre félin de miauler, mais au moins il sera tenu à distance et ne pourra pas gratter. Il risque donc de se lasser plus rapidement.

Le nourrir tard dans la soirée

Outre le besoin d’attention, votre chat peut chercher à vous réveiller la nuit pour la simple et bonne raison qu’il a faim. Eh oui, nos amis félins sont des prédateurs crépusculaires, ce qui signifie qu’ils ont pour habitude de se nourrir dès la tombée de la nuit.

Ainsi, essayez de lui donner son repas du soir juste avant de vous coucher. En ayant le ventre plein, il y aura donc de fortes chances pour qu’il se décide à dormir pendant la nuit, ou du moins à rester tranquille.

Et si votre félin est habitué à manger à votre retour du travail, n’hésitez pas à fractionner sa portion du soir en deux repas : le premier à 17 h, lorsque vous rentrez, et le second à 22 h, lorsque vous allez vous coucher.

L’enfermer pour la nuit dans une autre pièce

Si aucune des astuces citées ci-dessus ne fonctionne, il vous reste une dernière solution : enfermer votre chat dans une autre pièce, si vous en avez la possibilité. Encore mieux, l’enfermer au rez-de-chaussée si votre chambre est au premier étage, par exemple.

Toutefois, attention, enfermer votre chat ne signifie pas le laisser seul toute la nuit dans un placard ! Tout d’abord, la pièce ou le lieu que vous aurez choisi doit être suffisamment grand pour qu’il ne se sente pas trop à l’étroit. De plus, il devra avoir accès à sa litière, ses gamelles d’eau et de nourriture, son couchage et ses jouets.