Si un chat a couru vers vous, vous ne devez pas, même s’il est bien intentionné, simplement l’amener et le garder. La meilleure façon d’agir dépend d’un certain nombre de facteurs, qu’on va décrire ci-dessous.

Tout d’abord, la probabilité est assez élevée que le chat qui a couru vers vous appartienne à quelqu’un. Même si vous le voyez souvent dans votre jardin, il est très probable qu’il aime simplement faire de longs voyages, se promener tous les jours et rester un peu plus longtemps dans un endroit confortable, par exemple sur votre terrasse.

Le chat est-il vraiment sans abri ?

Même si un chat essaie d’obtenir quelque chose à manger chez vous, cela ne signifie pas nécessairement qu’il n’est pas chez lui à quelques maisons de là et qu’il est nourri régulièrement. La plupart des chats n’auront rien contre un peu plus de nourriture, mais il y a des cas où il est clair qu’un chat a besoin de votre aide. Si le chat est blessé, gravement émacié, dans un endroit très dangereux pour les chats, ou abandonné dans une boîte ou un panier, vous devez absolument prendre des mesures.

Important : un chat errant doit être signalé, peu importe si votre chat est mignon, vous ne pouvez pas simplement le garder, mais vous êtes obligé de signaler la découverte aux autorités de protection des animaux ou à la police. Vous pouvez aider à la recherche du propriétaire en accrochant des notes et en vous renseignant dans le voisinage. Soit vous amenez vous-même rapidement le compagnon à quatre pattes chez un vétérinaire près de chez vous (attention : mettez des gants si vous devez mettre le chat dans une boîte ou un panier de transport, sinon vous risquez de vous blesser), soit vous contactez le service d’urgence du service local de protection des animaux ou la police.

Une chatte en bonne santé doit, également, être surveillée de près avant que vous ne la preniez en charge ou que vous ne la remettiez aux autorités de protection des animaux pendant que vous cherchez son propriétaire. Il se peut qu’elle ait un chaton caché quelque part, dans ce cas, vous ne devez pas la toucher et vous ne devez pas déranger la petite famille ni faire entrer sa mère chez vous. Il est préférable de demander conseil à un vétérinaire.

Pourquoi les chats partent ?

Le chat sort vadrouiller, car il a un tempérament aventurier, c’est dans sa nature. Cela n’a rien à voir avec le fait qu’il n’aime pas ses maîtres ou qu’il se sente mal. Le chat est un animal indépendant, il n’est devenu sociable qu’au contact de l’homme. Cela dit, il a conservé la plupart de ses instincts qui restent très dominants.

La prédation et la chasse, la reproduction et la défense de son territoire le gouvernent et ce malgré sa domestication. Il aime, donc, sortir à loisir et arpenter son territoire lorsqu’on lui en donne l’occasion. Ceci est d’autant plus vrai si le chat n’est pas castré.

Combien de temps peut partir un chat ?

Habituellement, les chats sortent mais rentrent régulièrement. Certains partent plusieurs heures dans la journée et rentrent le soir, d’autres vont et viennent à leur guise entre la maison et l’extérieur. D’autres encore préfèrent se pelotonner dans un lit pendant la journée et sortent chasser la nuit. Ils ont, finalement, des habitudes très routinières mais rentrent toujours.

Cependant, il arrive parfois qu’ils rompent avec leurs habitudes. Mais combien de temps peut partir un chat ? Les chats peuvent ne pas rentrer pendant 2, 3 voire même 5 jours, ce qui est une source d’inquiétudes pour leur maître. Et il arrive que malgré vos appels, votre animal de compagnie reste introuvable.

Pourquoi le chat ne rentre-t-il pas comme à son habitude ?

Même s’il est tout à fait naturel de s’inquiéter lorsqu’un chat ne rentre pas, il ne faut cependant pas céder à la panique en imaginant tout de suite le pire. Il se peut bien entendu qu’un chat soit blessé ou qu’il soit retrouvé mort, écrasé sur le bas-côté d’une route, mais ce ne sont pas là les seules raisons qui peuvent expliquer son absence.

Il peut arriver que les proies manquent, parce que c’est un bon chasseur ou parce que plusieurs chats se partagent le terrain de chasse. Le chat sera alors tenté de partir plus loin et d’agrandir son territoire pour trouver de nouvelles prises.

Par ailleurs, un chat non castré est prêt à faire de très longues distances en période de chaleurs pour trouver une chatte. Dominé par ses instincts, il oubliera de rentrer pendant quelques jours et réapparaîtra un bon matin comme si de rien était.

Un chat peut-il se perdre ?

Le chat a un sens de l’orientation hors pair grâce notamment à son odorat particulièrement développé. Il arrive, donc, à retrouver son chemin grâce aux traces olfactives qu’il laisse tout au long du chemin. Lors de ses promenades, il se frotte, griffe les arbres ou encore répand des jets d’urine pour diffuser ses phéromones qui serviront à le guider lors de son retour. Même si elles restent exceptionnelles, certaines histoires circulent et rapportent que des chats disparus ou perdus ont réussi à retrouver leur foyer après des mois d’errance.

Alors un chat peut-il se perdre ? C’est assez peu probable, même s’il peut arriver cependant que le chat effrayé par un bruit, une situation stressante ou distrait par une proie endurante et récalcitrante s’écarte de son chemin, peine à le retrouver et mette, finalement, plusieurs jours avant de rentrer à la maison.

Un chat enfermé plus que perdu

Il se peut, également, que sa curiosité l’ait poussé à s’introduire dans le garage ou l’abri de jardin d’un voisin et qu’il se soit retrouvé piégé à l’intérieur. Chats et chatons aiment trouver une cachette pour s’adonner à une petite sieste à l’abri des regards. Mais dans ce cas, combien de temps un chat peut rester sans manger ? Combien de temps un chat peut rester sans boire ?

Tout comme l’homme, dans un cas extrême, un chat adulte et en bonne santé est capable de rester plusieurs semaines sans manger lorsqu’il a la possibilité de boire. En revanche, il ne peut supporter l’absence d’eau pendant plus de 3 jours. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à alerter vos voisins si votre chat a disparu.

Comment limiter les fugues ou les disparitions d’un chat ?

La castration et la stérilisation : des recours contre la fugue

L’instinct de reproduction est très présent chez le chat. Lors de la période de chaleurs des chattes, le mâle ne tient plus en place et ne pense qu’à rejoindre les femelles. Quant aux femelles, elles sont irrésistiblement attirées par les mâles dès les premières chaleurs. En revanche, une fois stérilisée, la femelle devient plus sédentaire et préfère s’adonner aux câlins avec son maître.

Le mâle castré devient, également, plus câlin et la divagation en quête de femelle n’est plus une préoccupation. Cela ne veut pas dire qu’il ne voudra plus sortir, mais vous ne serez plus confronté à votre chat qui fugue en permanence. En effet, il aura tendance de fait à être plus casanier et à réduire considérablement son territoire et donc le temps de ses sorties lorsqu’il va vadrouiller.

L’éducation au clicker pour le rappel

L’utilisation du clicker est une méthode d’éducation qui fonctionne très bien avec le chat. Il suffit d’installer chez le chat une routine qui consiste à combiner une action, un click et une récompense.

Autrement dit, lorsque l’on souhaite que le chat vienne à l’appel de son nom, il suffit dans un premier temps de cliquer et de donner une récompense lorsqu’il vous regarde. Dès cette étape est intégrée, vous cliquerez lorsqu’il se rapprochera de vous, et ainsi de suite. À force d’exercices courts mais réguliers, le chat comprendra que lorsqu’il vient au rappel, il obtient une récompense. Étant entendu qu’un click donne obligatoirement droit à une récompense. L’apprentissage du rappel avec le clicker se révèle très efficace.

L’utilisation du collier GPS

Le port d’un traceur GPS accroché au collier ou même au harnais pour chat offre véritablement la tranquillité d’esprit aux propriétaires de chat inquiets. Petit et léger, il ne se révèle aucunement gênant pour le chat. En revanche, il est très utile pour le maître qui a la possibilité de le suivre en temps réel et ce, sans limite de distance. Ainsi, si le chat ne rentre pas, il est facile de le repérer et d’aller le récupérer.

Par ailleurs, avec la fonction rappel qui tout comme le clicker est fondé sur le conditionnement, le chat rentrera pour manger dès que son maître actionnera la sonnerie ou le mode vibreur.

Quelles différences entre un chat d’appartement et un chat de maison ?

À priori il y a moins de problèmes à garder son animal à quatre pattes à l’intérieur lorsque l’on vit en appartement. Cela dépend tout de même des races de chats. À noter d’ailleurs que certains chats de race tels que le Persan, le Russe, le Ragdoll, le Sacré de Birmanie entre autres sont réputés pour être des chats casaniers.

Tout comme un chaton qui n’est jamais sorti sera moins frustré à l’idée d’être un chat de salon. En félins routiniers, les chatons grandiront sans le manque de l’extérieur puisqu’ils ne l’auront jamais connu. Mais il en est tout autrement pour les chats de maison car ils sont pour la plupart des chats libres. En effet, il paraît difficile de vouloir retenir un chat qui a pris l’habitude de sortir lorsque l’on habite en maison. Cependant, il ne s’agit pas de lui interdire de sortir du jour au lendemain sous peine de vous retrouver avec un chat qui pleure à longueur de journées et qui met vos nerfs à rude épreuve.

Comment déshabituer un chat qui sort ?

Même si la chose n’est pas aisée, elle n’est pas impossible. Il s’agit en fait de changer sa routine en douceur. Si le chat avait l’habitude de sortir à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, commencez par supprimer les sorties nocturnes. Dès le crépuscule, faites en sorte qu’il rentre à la maison et qu’il y reste. Cela peut être l’occasion de lui acheter quelques accessoires pour chat et de jouer plus souvent avec lui pour détourner son attention. Car il ne va, probablement, pas l’entendre de cette oreille au début et risque d’user et d’abuser de miaulements plaintifs pour vous faire changer d’avis.

Si vous n’avez pas de chatière, cela facilitera les choses. Mais certaines chatières sont programmables, il suffit dans ce cas de bloquer l’ouverture pendant les heures que vous aurez choisies. Dans les premiers temps, le chat risque de vous signifier son mécontentement avec des pleurs lancinants, il s’agit de tenir et de ne pas céder. Il finira par s’habituer bon gré mal gré à une nouvelle routine.

Lorsqu’il sera habitué à ne plus sortir la nuit, commencez à réduire ses sorties diurnes en retardant sa première vadrouille ou en avançant l’heure de rentrer à la maison.

Comment rendre un chat d’intérieur heureux ?

Il est, malheureusement, avéré que nombreux chats perdus ou disparus sont des chats non castrés. Il va de soi qu’il sera toujours plus facile de garder un chat à l’intérieur s’il est castré ou stérilisé. En effet, il sera moins tenté de se carapater et d’aller faire le joli cœur lors des périodes de chaleurs.

Cela dit, les brossages de pelage et les soins contre les parasites sont essentiels même chez le chat qui ne sort pas. D’autre part, il est important de lui apporter tout ce qu’il va chercher à l’extérieur afin qu’il ne soit pas tenté mais aussi pour préserver son équilibre psychologique et physique.

  • L’herbe à chat pour satisfaire ses besoins de verdure. Cette herbe est, également, connue pour faciliter sa digestion et favorise la régurgitation des boules de poils une fois ingérée. Une aubaine lorsque l’on sait que le chat avale plus ou moins de poils lors du toilettage.
  • Une litière propre et toujours accessible.
  • Les jouets pour chat et les séances de jeux qui reproduisent les parties de chasse. Le jouet pour chat particulièrement apprécié est par exemple la canne à plume, mais aussi les balles à grelots ou rebondissantes pour les plus sportifs. Bien que domestiqués, les chats ont conservé un instinct de prédation fort et ressentent la nécessité de chasser. Et ce qu’il s’agisse de souris, de coussins ou d’autres jouets à plumes pour chat.
  • L’arbre à chat qui lui permet de prendre de la hauteur. Les arbres à chat avec planche et/ou rouleaux de cordes lui servent, également, à faire ses griffes tout en épargnant le canapé.
  • Les cachettes où se pelotonner et se reposer à l’abri des regards et des sollicitations.
  • Une alimentation adaptée car il sera de fait moins sollicité physiquement. Si le chat sortait avant, il faudra veiller à réduire ses portions petit à petit ou à lui donner une nouvelle nourriture pour chat adaptée aux chats d’intérieur dont l’apport calorique est modéré.

Qu’il soit parti en chasse, faire le séducteur ou qu’il soit véritablement perdu, il est essentiel de ne pas perdre de temps pour alerter les organismes aptes à vous aider dans vos recherches, vos voisins et même les réseaux d’animaux perdus sur Internet. Si le chat revient de lui-même, vous n’aurez plus qu’à prévenir qu’il a été retrouvé.