Choix de l’éleveur. Pour bien acheter un chiot, un chien. Il faut faire le bon choix en ce qui concerne les éleveurs. Faire un tri et choisir une sélection d’élevages réputés et dans la race que vous désirez adopter.

Vous pouvez aussi, pour effectuer ce choix, téléphoner à la Société Centrale Canine  (N° de tel : 01.49.37.54.00. adresse : Société Centrale Canine 155 avenue Jean Jaurès 93535 Aubervilliers cedex). Qui vous fournira une liste de très bons élevages.

Choix de l’éleveur : privilégiez les visites

N’hésitez pas à visiter plusieurs élevages, c’est très important pour ne pas commettre d’erreurs. Et surtout, ne vous laissez pas influencer par le premier éleveur qui aura un peu de bagout et saura vous embobiner. Au premier élevage visité, ne vous laisser pas attendrir et ne vous laisser pas influencer, par : la bonhommie, le côté nounours et l’aspect si tendre des chiots. Lors du choix d’un bon éleveur, certains critères sont à prendre au sérieux.

Choix de l’éleveur : les critères importants

En effet, un bon éleveur ne doit s’occuper que d’une seule race, voire, deux races de chien. On peut en tolérer trois, mais c’est vraiment le maximum. Au-delà de trois races, ce n’est plus un éleveur mais un « Marchand de chien » et c’est à proscrire, absolument. Fuyez, ce genre d’élevage.

Les bons éleveurs et les mauvais

Un éleveur réputé, connaissant parfaitement son travail. N’hésitera pas, ayant les connaissances requises pour le bien-être des chiots et leur besoin à cet âge, à manipuler ces chiots, mais aussi, à vous laisser les toucher et à vous autoriser à les caresser.

Méfiez-vous ! Des soi-disant « Éleveurs », des « Marchands de chiots », sur les foires ou les marchés et méfiez-vous de ces magasins vendant des chiots et qui ont ainsi, plusieurs races de chiens à vous proposer.

Et qui, sous prétexte, que les chiots ne sont soi-disant pas vaccinés, ne veulent absolument pas que vous les touchiez ou que vous les caressiez. Ainsi, les chiots sont vaccinés pour qu’ils se permettent de les emmener sur les foires, les marchés, où qu’ils soient mis en vente dans les vitrines des magasins. Mais ils ne sont pas vaccinés pour que vous les touchiez.

Ces « Vendeurs » qui se veulent « Éleveurs » et qui ne font pas leur travail

Non ! Ils ne font pas le travail qui leur incombe et en amont du vôtre. Travail digne de tout bon éleveur et qui consiste à bien socialiser les chiots, avant que vous les achetiez. Plus tard, ces chiots risquent de devenir des chiens avec des problèmes de comportement une fois adulte, voire, même avant.
On peut d’ailleurs, se poser les questions suivantes :

  • Manipulent-t-ils leurs chiots dans leur élevage, pour l’équilibre futur des chiens ?
  • Leur offrent-t-ils : tendresse, bien-être et confort ?

Ces chiots proviennent le plus souvent des pays de l’Est et ils ne sont pas du tout socialisés. Séparés trop jeunes de leur mère, de leurs frères et sœurs et bien souvent à l’âge d’un mois. Ils n’ont pas appris les connaissances nécessaires à leur futur équilibre. Connaissances, leur permettant d’avoir des comportements normaux dans toutes les situations. Ils n’ont pas appris les codes de la meute et le syndrome d’inhibition (Arrêt de la morsure). Ils peuvent alors être des chiens craintifs, peu sûrs d’eux, voire, réticent à l’éducation que vous voudrez leur donner. Enfermés seuls dans des cages, sans aucun contact, ni avec d’autres chiens, ni avec des humains et nourrit seulement parce qu’il le faut bien et juste ce qu’il faut. Mais sans aucune manipulation, sans aucune tendresse, sans aucune affection et sans aucun sentiment digne d’un humain. Ces chiots, connaîtront de nombreux problèmes à l’âge adulte : agressivité envers les humains, agressivité envers les autres chiens… Et le plus souvent, ce sont des chiots qui ne sont pas en bonne santé, car vraiment trop mal nourrit et dans des cages sales et non nettoyées.

Ces gens, ces « Marchands de chien », ne sont en aucun cas des éleveurs dignes de ce nom. Ils ne permettent pas de donner au chiot une bonne socialisation. Qui pourtant, vous l’aurez compris est très importante pour le devenir du chien et pour son équilibre futur.

Choix de l’éleveur : les visites

Important : cela concernant le choix de l’éleveur. Si vous décidez de visiter un élevage surtout, ne prévenez jamais l’éleveur de votre arrivée. Vous devez vous y rendre à l’improviste. Si dans le cas d’une visite improvisée, l’éleveur ne veut pas vous faire entrer pour visiter son élevage, prétextant je ne sais quelle raison ? Fuyez, c’est qu’il y a des problèmes dans cet élevage. Les chiens et les chiots sont sûrement : mal entretenus, les chenils souillés et négligés, la nourriture peu abondante, etc.

Conseils :

N’achetez pas un chiot sur un coup de cœur. Réfléchissez bien à la race que vous avez décidé d’adopter, à ses besoins, à son caractère. Et voyez ! Si un tel chien peut vous convenir. Par exemple : si vous êtes peu sportif, n’allez surtout pas prendre un chien de race : lévrier. Ce chien demande un maître très sportif : course à pied, cyclisme… Et de longues sorties quotidiennes. Ce chien ne pourrait donc convenir, à un maître qui ne fait pas de sport ou à un maître âgé.

Avant de choisir un chiot. Il faut faire un tour d’horizon de votre mode de vie et comprendre que certaines races de chien ne seront pas compatibles avec un maître qui bouge peu ou pas du tout.