La marche au pied : voici la technique et les conseils, pour l’apprendre rapidement au chiot. Avoir un chiot, un chien qui marche au pied et ne vous tire pas est non seulement agréable, mais utile. Pour la sécurité du chien, mais aussi pour la votre. Un chien qui tire en laisse ce peut être dangereux, surtout si c’est un gros chien. On doit donc apprendre cette façon de marcher au chiot.

La marche au pied : l’apprendre au chiot

Voilà c’est fait ! Ce petit bout haut comme trois pommes est arrivé chez vous. Vous êtes en extase devant lui ! Il est si mignon, si gentil et il n’arrête pas de vous lécher. Le problème ! Si vous n’y prenez garde. C’est qu’à l’âge adulte, cela ne durera pas. Vous devez éduquer et donner de bonnes habitudes à votre chiot, immédiatement.

La durée des séances de travail pour le chiot

Mais non ! Il n’est pas trop petit ! Car vous allez faire attention à ce que les séances de travail et d’éducation ne durent pas trop longtemps. Vous ferez en sorte qu’elles ne durent pas plus de 5 minutes. Il vaut mieux 3 séances de 5 minutes dans une journée. Plutôt qu’un quart d’heure de travail en continu, ce qui serait vraiment de trop, vu l’âge de vôtre chiot.

Il n’a que deux mois et demi ! Plus tard, quand il aura grandi, les séances pourront durer un peu plus longtemps. N’oubliez pas que c’est un chiot et qu’il se fatigue très vite.

La marche au pied : comment l’apprendre au chiot, au chien ?

Quand vous irez promener votre chiot. Apprenez-lui immédiatement à marcher au pied. Pour éviter que plus tard, il ne vous traîne comme une luge.

La marche au pied : habituer le chiot au collier et à la laisse

Avant de commencer à apprendre au chiot à marcher au pied. Il vous faut déjà l’habituer au collier et à la laisse. Ce qui n’est pas une chose facile, du moins dans les débuts. Alors, faîtes-le en jouant. Avec le jeu on arrive à faire comprendre au chiot, au chien, de nombreuses choses.

Allez c’est parti ! Mettez son collier à votre chiot et attachez-y la laisse. Oh ! Là, là, évidemment, il se débat comme un beau petit diable et ne veux pas garder cette chose bizarre, qui le gêne et le bloque.

Rusez et prenez-le par les sentiments !

  • Placez-vous devant votre chiot. Le plus loin possible de lui, mais tout en tenant la laisse. Accroupissez-vous et appelez-le, très gaiement « Son nom et viens, allez viens mon chien ».
  • Dès qu’il commence à venir vers vous. Encouragez-le très chaleureusement « Son nom et, c’est bien, oui c’est ça, c’est ça, allez viens, oui, c’est très bien mon chien », ayez un ton très gai, qui l’incite à vous rejoindre. Lorsqu’il est à vos côtés. Félicitez-le, comme s’il venait d’accomplir un exploit et caressez-le sous le cou.
  • Montrez-lui réellement votre joie et il devrait venir sans problème. Recommencez autant de fois que nécessaire

Cela ne devrait pas être très long pour qu’il accepte enfin le collier et la laisse. Si au bout de ce laps de temps cela ne fonctionne pas, ce n’est pas grave. Recommencez un peu plus tard dans la journée.

Quelques erreurs à ne pas commettre :

  • Laissez le chiot, le chien, jouer avec la laisse.
  • Tirer un chiot qui ne veut pas avancer. Vous devez l’inciter à venir vers vous, mais ne pas tirer sur la laisse.
  • Taper le chien avec la laisse. Même par jeu, c’est une erreur. La laisse pour le chien doit être un réel moment de plaisir. Elle est de plus, la continuité de votre bras.

C’est fait, votre chiot a accepté le collier et la laisse.

Allez, c’est parti ! Maintenant on passe aux choses sérieuses.

L’apprentissage de la marche au pied.

Dorénavant ! À chaque promenade, vous allez lui apprendre à marcher au pied.

  • Lorsque vous le promenez, faîtes marcher votre chiot à votre gauche et ne changez plus jamais de côté (vous pouvez le mettre à votre droite, si vous le désirez).
  • Prenez la laisse par la poignée dans votre main droite (ou gauche), puis une partie de la laisse, elle-même, dans votre main gauche(ou droite).
  • La laisse passe ainsi, devant vous et traverse votre ventre.
  • Dès que votre chiot fait mine de vous dépasser. Assenez-lui (doucement, c’est encore un chiot) un coup de laisse, tout en le tirant en arrière et en lui disant, en même temps » son nom et au pied « .

Vous devrez être patient et ne pas vous relâcher, ne pas vous énerver, et vous devrez faire cela à chaque fois que votre chiot, tentera de vous dépasser.

Vous devrez aussi, le faire à chaque fois que votre chiot sera tenu en laisse et ce, sans jamais oublier une seule fois. Puisque dorénavant, il ne devra marcher que de cette façon.

La marche au pied : conseils

Ne laissez jamais votre chiot, jouer, mordiller la laisse. N’oubliez pas, que la laisse est le prolongement de votre bras. Le laisseriez-vous mordre votre bras ? Non ! Bien sûr ! Alors, si votre chiot le fait, assénez-lui de la voix, un « Non, défendu », ferme et catégorique.

La marche au pied : les exercices pour que votre chien assimile cette façon de marcher

  • Faites des demi-tours brusques, sans vous occuper de lui. Allez à droite, à gauche. De cette façon, votre chiot, apprendra plus facilement à marcher au pied. Puisqu’il comprendra qu’il doit vous surveiller constamment, pour ne pas se faire écraser les papattes.
  • Apprenez-lui, qu’à chaque fois que vous vous arrêtez. Il doit stopper lui aussi et se mettre dans la position assise. C’est en même temps une sécurité pour votre chien.

La marche au pied : conseils

N’utilisez jamais les laisses qui vous permettent de laisser votre chien divaguer loin de vous, tout en le tenant toujours en laisse et en pouvant le ramener auprès de vous, dès que vous le désirez. Ces laisses sont très dangereuses « Frein qui casse » et de plus, elles ne vous permettent pas de bien éduquer votre chiot. Avec ce genre de laisses on ne peut pas apprendre correctement la marche au pied, au chien. Le mieux : optez pour une laisse courante et simple.