Lors d’un voyage, l’ami à quatre pattes bien-aimé ne doit pas manquer, bien sûr. Voyager en train avec un chien est une bonne possibilité pour les humains et les animaux. Pour que le voyage se passe bien, vous devez suivre quelques conseils utiles qui vous permettront, à vous et à votre ami, d’arriver détendus sur quatre pattes.

Si vous souhaitez faire un voyage mais que vous ne voulez pas prendre l’avion ou la voiture, vous devriez envisager l’alternative de voyager en train avec un chien. Si vous savez comment, votre chien et son propriétaire peuvent se détendre pendant le voyage et atteindre leur destination sans complications.

Conseils généraux pour voyager en train avec un chien

Se déplacer en train avec un chien est généralement moins stressant que toute autre façon de voyager avec votre chien. Les distances plus courtes sont particulièrement confortables pour vous et votre animal de compagnie, car le train est souvent climatisé et offre beaucoup d’espace pour s’allonger. Encore plus agréable – et particulièrement recommandé pour les longues distances – est un compartiment de voiture-lit pour deux personnes. Mais assurez-vous de réserver tout le compartiment, car les passagers pourraient avoir quelque chose contre les chiens et il existe d’autres règles applicables dans le train que vous et votre nez poilu doivent respecter : pendant le voyage, votre chien doit porter une muselière, sauf s’il appartient à une race plus petite.

En outre, vous devez toujours avoir une laisse sur vous. Et pour que votre fidèle compagnon n’ait pas à se promener juste après le départ du train, il est conseillé de faire une longue promenade deux heures avant le départ. Vous ne devez pas nourrir votre chien pendant douze heures avant cela pour éviter les urgences sanitaires. Conseil : les connexions directes peuvent sembler plus pratiques à première vue, mais elles peuvent être fatigantes pour le chien. Pourquoi ne pas essayer un petit détour ? Vous pouvez utiliser le temps de transition pour faire un peu d’exercice.

Pour que le voyage en train soit encore plus détendu

Lorsque vous voyagez en train avec votre chien, il est important non seulement de le promener à temps, mais aussi de le rendre le plus agréable possible pour votre compagnon. Attention : s’il n’a pas l’habitude de voyager dans les transports publics tels que le bus, le métro, etc., il est particulièrement important que vous vous entraîniez à ces situations avec lui avant le voyage. Sinon, il aura peur et le niveau de stress augmentera. Ce n’est pas un bon point de départ, car pendant que votre chien tremble et pleure, vous devez vous occuper non seulement de lui mais aussi des passagers gênés. C’est facile à éviter avec le dressage.

Vous devez également emporter de l’eau et un bol approprié. Surtout les jours de grande chaleur, les chiens doivent boire autant que les humains. Si vous voulez que votre animal soit encore plus à l’aise, emportez sa couverture ou son oreiller préféré lors de longs voyages. Ici, il peut s’allonger complètement détendu. Veuillez ne pas vous allonger sur le siège, mais sur le sol, de préférence du côté opposé à l’allée, afin de ne pas perturber l’activité intense.

Les frais de voyage sont calculés en fonction de la taille du chien – les petits chiens voyagent gratuitement avec la Deutsche Bahn. Ils doivent être placés dans un panier de transport qui ne dépasse pas la taille d’un bagage à main et installés sur les genoux ou sous le siège. Pour les plus grands, la moitié du prix du billet est généralement facturée, mais les choses se compliquent lorsque votre compagnon voyage avec des détenteurs de la carte de train ou des groupes réduits.

Dernier conseil : il est préférable de se renseigner sur les conditions exactes au guichet ou sur Internet. Les voyages en train avec un chien sont peu coûteux et sans stress si vous respectez toutes les règles et ne laissez jamais votre meilleur ami seul.