chien desobeissant

J’ai recueilli une petite chienne de race bichon croisée griffon. Elle est âgée de 6ans. Mes deux gros soucis avec Poupette c’est qu’elle n’obéit pas. Elle aboie de plus en plus. Je ne sais que faire pour qu’elle m’obéisse. Auriez-vous quelques conseils à me donner. Merci d’avance pour vos conseils.

Crier, c’est rendre un chien aboyeur

Chien désobéissant qui aboie : réponse

Votre question est très peu détaillée. Par exemple je ne sais pas si votre chienne est isolée de votre famille, couchant par exemple dans le garage. Ce qui peut être source d’aboiements car le chien qui est un animal de meute est alors séparé de celle-ci (dorénavant votre famille). Vivre avec sa meute est très important pour un chien, en aucun cas il ne doit être séparé de celle-ci.

Chien qui aboie : les causes

Les causes qui rendent un chien aboyeur sont nombreuses et là, je n’ai pas assez de précisions concernant votre chienne, son mode de vie, l’éducation que vous lui donnez, le nombre et la durée des promenades… Ma réponse ne pourra donc pas être vraiment précise.

Chien désobéissant, qui aboie : dominant/dominé
Que ce soit pour l’obéissance ou pour les aboiements. Mettez immédiatement la hiérarchie en place et ce, correctement c’est très important.

Ainsi, vous permettrez à votre petite chienne de trouver sa place au sein de votre famille (sa meute) et de connaître et respecter le Dominant, de la famille. Elle sera alors beaucoup plus équilibrée et ne stressera plus.

Votre petite Poupette, doit comprendre que vous êtes le Dominant et qu’elle est le Dominé. Sans cela vous n’arriverez à rien.

Chien qui aboie : les remèdes

A chaque fois que Poupette aboie, immédiatement, sans attendre et d’un pas rapide, foncez-lui dessus, en restant très droite et en redressant les épaules (posture du Dominant) dites-lui sur un ton ferme, catégorique et n’acceptant aucune désobéissance « Non, tu te tais », séparez bien les syllabes. Ne laissez jamais passer un seul aboiement. Et surtout ne criez pas, en criant vous confirmeriez à votre petite chienne qu’elle a raison de faire ce qu’elle fait, donc d’aboyer.

On ne crie jamais pour éduquer un chien, sous peine d’obtenir le contraire de ce que l’on désire. Tout doit se faire dans le calme, sans nervosité et sans cris.

Vous pouvez par exemple de jeter juste à côté d’elle, un petit récipient contenant de petits graviers (bien sûr, sans la toucher). Elle ne doit pas s’apercevoir que c’est vous qui avez jeté cette bouteille en plastique remplie de petits cailloux. Vous pouvez aussi l’inviter à jouer avec vous à l’un de ses jeux favoris, celui qu’elle préfère vraiment et qui, pour elle, est irrésistible (balle, peluche). Le principal étant de détourner son attention.

Allez sur les articles :

  • La Hiérarchie où comment reprendre le pouvoir sur son chien.
  • Les 40 erreurs à ne pas commettre avec un chien.

Ils vous seront d’une très grande utilité, pour l’éducation de votre petite chienne et régler vos soucis avec elle.

Chien désobéissant, qui aboie : les règles à respecter

  • Votre chienne ne doit jamais manger avant vous.
  • Vous ne devez pas lui laisser sa gamelle de nourriture plus de 15 minutes et si elle ne l’a pas finie passé ce laps de temps, retirez-lui et ne la lui redonnez qu’au repas suivant.
  • Un chien ne doit jamais avoir sa gamelle de nourriture à disposition.
  • C’est le maître qui prépare à manger et qui donne la gamelle.
  • Elle doit attendre assise et tranquillement, que vous prépariez sa gamelle et surtout elle doit attendre que vous lui donniez l’ordre « mange ». Elle ne doit surtout pas se jeter sur sa gamelle de nourriture avant votre ordre.
  • Elle ne doit pas dormir dans votre chambre, encore moins sur le lit et surtout pas sous les couvertures.
  • Elle ne doit jamais franchir une porte avant vous, descendre ou monter un escalier avant vous.
  • Vous et vous seule, devez choisir du parcours de la promenade et surtout pas votre chienne.
  • Vous débutez et arrêtez le jeu, pas votre chienne.
  • Lorsqu’elle vient chercher un câlin, faites-la asseoir avant de vous exécutez, sinon c’est votre chienne qui vous commande sans que vous vous en aperceviez et cela ne doit jamais être.
  • Commencer à faire de petits exercices d’obéissance, comme le « Assis », « Coucher ». Au fil du temps, vous augmenterez la difficulté de ceux-ci.

Conclusion :

Ne pensez surtout pas, si vous suivez tous ces conseils que votre chienne ne vous aimera plus, bien au contraire elle vous en respectera d’autant plus, et elle sera mieux dans sa tête car elle ne stressera plus.