Il existe de nombreuses causes à la fugue d’un chien, mais les principales étant que l’environnement du chien à changé et qu’il stress dans ce nouvel environnement. Ce peut-être :

  • L’arrivée d’un nouveau chien,
  • L’arrivée d’un bébé,
  • Un divorce,
  • Un déménagement…

L’environnement du chien ne lui paraissant plus serein, alors à cause du stress, il fugue.
Une fugue, peut-être aussi un moyen pour le chien de rechercher un partenaire de jeu ou une partenaire pour une activité sexuelle.

N’oubliez pas, que plus vous attacherez votre chien et plus celui-ci aura tendance à s’échapper. Le stress et la frustration, le poussant à cet acte.
Même en ayant une maison avec jardin, un chien a besoin de longues promenades, c’est primordial. Il a besoin de rencontrer d’autres chiens, d’autres gens. De sentir des effluves qui le stimuleront. Un chien a besoin de se promener, il a besoin d’espace, de découvertes, de pouvoir explorer son territoire. De très nombreuses stimulations très attirantes pour le chien le pousse à cette découverte.
En faisant de très longues promenades avec votre chien et sur des parcours différents, vous limiterez les actes de fugue.

Le chien est un animal de meute et la solitude est une grande souffrance pour lui. Il est fait pour vivre en groupe et non attaché au bout d’une laisse, d’une chaîne, continuellement. Ou bien alors, en le laissant vivre sans promenade, en pensant que tout va bien pour lui.

Si lors d’une fugue et lors du retour de votre chien, vous le disputez. Vous n’obtiendrez que le contraire de ce que vous désirez.
En effet, votre chien associera votre dispute à son retour et non au fait qu’il ait fugué.
Il baissera la tête et aura la queue entre les jambes à chaque retour à la maison. Non pas, « parce qu’il sait ce qu’il a fait », comme beaucoup de maîtres le pensent à tord. Mais parce qu’il craint ce retour.
Ne comprenant pas cette situation : « Je reviens, on me dispute, on me frappe ». Le chien envoie alors des signaux de soumission à son maître : tête basse, queue entre les jambes et parfois même, petits cris plaintifs.
Et que reçoit-il en retour de cette soumission et de son retour à la maison ? Une dispute, voire, une correction.
Dans ce cas, pourquoi voudriez-vous que votre chien revienne et qu’il obéisse à vos appels ?

Ainsi  le chien retardera de plus en plus son retour au domicile de son maître.