assurance animaux

À l’instar des humains, nos amies les bêtes peuvent être touchées par des problèmes de santé et des incidents divers. Afin de les soigner ou de prévenir l’apparition d’une maladie, une visite chez le vétérinaire est souvent indispensable. Or, les frais de santé d’un animal peuvent être particulièrement élevés. Pour les prendre en charge et éviter ainsi de grever vos finances, souscrire une assurance animaux est une option des plus judicieuses.

Pour quelles raisons choisir une assurance animale ?

D’après les résultats de l’enquête publiée par TNS Sofres en 2015, on dénombre pas moins de 63 millions d’animaux domestiques en France. Il s’agit du plus grand nombre recensé sur le continent européen. Source de joie et de plaisir, un animal de compagnie est cependant exposé à divers risques qui peuvent nuire à sa santé. Qu’il s’agisse des maladies, des chutes, des empoisonnements, ou des allergies, nombre de facteurs peuvent vous amener à conduire votre petit compagnon chez le vétérinaire. Or, prodiguer des soins à un animal de compagnie exige de mettre la main au porte-monnaie. En effet, certaines interventions peuvent être particulièrement coûteuses. À titre d’exemple, citons les hospitalisations (entre 300 et 1000 euros) ou encore le traitement des fractures qui peut aller de 300 à 700 euros. Pour soigner votre chien ou votre chat sans vider votre compte en banque, vous pouvez opter pour une assurance animale. À la manière d’une mutuelle santé, celle-ci permet de prendre en charge en totalité ou partiellement les frais vétérinaires. Avant de s’assurer, il est recommandé d’utiliser un comparateur d’assurance en ligne tel que www.hyperassur.com afin de bénéficier du meilleur rapport prestations/prix. De cette façon, vous saurez également quel type d’assurance est le mieux adapté à vos besoins et quel est le montant des remboursements pour chaque contrat.

Quels sont les avantages d’une assurance animale ?

Souscrire une assurance animale permet de bénéficier de nombreux avantages. Citons notamment :

  • Le remboursement des frais vétérinaires : d’une simple visite chez le vétérinaire à une opération, les soins prodigués à votre animal sont remboursés en totalité ou en partie selon la formule choisie.
  • La prise en charge des frais de vaccination : en assurant votre chiot ou votre chaton dès son plus jeune âge, ses premiers vaccins sont pris en charge.
  • Le forfait prévention : certaines couvertures proposent diverses options dont le « forfait prévention ». Ce dernier est très utile pour couvrir des frais annexes tels que les aliments thérapeutiques ou les shampoings et lotions.
  • La garantie de se faciliter la vie : certains contrats proposent une garantie d’assistance très utile en cas de coup dur. Par exemple, si vous avez perdu votre animal, votre compagnie d’assurance peut prendre une part active aux recherches en postant des annonces ou en contactant les services adaptés.
  • Des taris accessibles : le prix d’une assurance animale varie selon les services proposés mais n’est généralement pas prohibitif. Vous pouvez ainsi opter pour une couverture dont la cotisation mensuelle n’excède pas cinq euros.

Quels sont les différents types d’assurances pour un animal de compagnie ?

Selon le type d’animal que vous possédez, différents contrats d’assurances peuvent vous être proposés. Pour profiter des bénéfices qui y sont attachés, il est important de les connaître :

  • L’assurance dédiée aux chiens : Pour protéger votre chien au quotidien et lui garantir une bonne santé, vous pouvez opter pour une mutuelle chien. Si ce type de contrat n’est pas obligatoire, il s’avère cependant très avantageux. Selon la formule choisie, une mutuelle chien peut rembourser les consultations vétérinaires, les analyses en laboratoire, les médecines douces ainsi que tout ce qui concerne le décès de l’animal (euthanasie, inhumation, etc).
  • La mutuelle pour chat : nos amis félins sont particulièrement fragiles et sont exposés à diverses maladies telles que le coryza ou l’écoulement des yeux. Avec une mutuelle chat, vous serez assuré de veiller pour le mieux à sa santé.
  • Les contrats dédiés aux NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) : ce type d’assurance s’adresse aux propriétaires de lapins, de cochons d’Inde, de furets, de tortues, de serpents, de poissons, d’oiseaux, d’araignées, ou encore de mollusques. De plus en plus répandues dans les foyers français, ces petites bêtes présentent parfois des pathologies inhabituelles qui peuvent nécessiter une intervention spécifique de la part du vétérinaire. En optant pour une mutuelle NAC, vous êtes assuré de leur offrir les soins adaptés sans vous ruiner. Notez que les assurances dédiées aux NAC s’adresse avant tout aux propriétaires de lapins, de furets, de chinchillas, de perroquets et de cochons d’Inde. Il est en effet plus difficile de souscrire une assurance pour les NAC insolites.

Assurance animale : quels critères de choix retenir ?

Bien assurer votre petit compagnon nécessite une importante réflexion autour des différents types de contrats disponibles. Vous devez notamment effectuer votre choix en tenant compte des besoins spécifiques de votre animal domestique, de son cadre de vie mais aussi de votre budget. Le prix d’une assurance animale peut en effet fortement varier selon les options et le niveau de couverture proposés. Parmi les principaux facteurs qui ont une répercussion sur le prix d’une assurance animale, on retrouve :

  • La nature et la race de l’animal : Les contrats pour les chiens sont généralement plus chers que les mutuelles pour chats. La race de l’animal influe également beaucoup sur le prix. Par exemple, assurer un Abyssin ou un sacré de Birmanie s’avère plus onéreux que pour un chat de gouttière.
  • L’âge de l’animal ainsi que son état de santé : plus l’animal est âgé plus il est fragile et peut développer des pathologies graves.
  • Les garanties et options proposées dans le contrat.
  • Les taux ainsi que les plafonds de remboursement à l’année.