dresser son chien

Avoir un animal de compagnie et, particulièrement un chien, est un investissement à temps plein. Le nourrir, le chérir, le dresser, c’est une véritable mission au quotidien. Encore faut-il réussir l’éducation du chien et ce, à tous les niveaux. Découvrez en quoi apprendre à éduquer et à dresser son chien est un réel challenge.

Éduquer son chien : par quoi ça passe ?

Pour pouvoir approfondir la notion de dressage d’un chien, il est d’abord nécessaire de cibler ce qu’elle englobe. En d’autres termes, dresser un chien, ça veut dire quoi ? Dans un cadre très général, un chien dressé est un animal qui obéit à son maître. Pour ce faire, ce dernier doit mettre en pratique un système d’exercices pour chien et de récompenses pour apprendre, par exemple, la marche au pied au chien chien. Vous l’avez compris, le dressage de votre compagnon commence dès son plus jeune âge et donc, éduquer son chiot est un véritable travail quotidien et sur le long terme. Par ailleurs, vous devez savoir que l’apprentissage du chien passe avant tout par le jeu. Comme pour apprendre à un enfant à ranger ses jouets, lorsqu’on décide d’éduquer son chien, il faut user d’activités et de stratagèmes. Sans cela, votre animal ne fera que vous contrarier et faire exactement ce que vous voulez qu’il arrête de faire. Il est très courant de lire des requêtes comme « mon chien tire en laisse, que faire ? ». En effet, c’est une phase du procédé d’éducation de votre chien. Pour apprendre à gérer un chien en laisse afin qu’il avance à votre rythme, il vous faut mettre en place une routine d’exercices.

Dresser son chien : comment installer le processus d’exercices ?

Avant de pouvoir vous orienter vers une méthode de dressage, vous devez en premier lieu cibler vos besoins. Définissez le problème que vous rencontrez avec votre chien pour trouver les exercices à adopter en conséquences. Demandez-vous si votre chien tire en laisse ? Est-il trop excité en approche d’une sortie ? Se dépense-t-il suffisamment ? Un chien est un animal énergique, il a un besoin primordial de vider cette énergie accumulée au cours de la journée. Pour que votre animal soit apte à recevoir vos ordres et à exécuter les exercices donnés dans la meilleure atmosphère possible, il faut d’abord qu’il ne soit pas trop excité. Par ailleurs, sachez qu’un exercice est pour lui un jeu : il est donc normal qu’il y montre de l’attrait et se prenne à l’activité. Pour un chien en excellente forme, aussi bien physique que psychique, il est nécessaire d’adopter un rythme quotidien de sorties d’environ 30 minutes. C’est l’occasion pour lui de se dégourdir les jambes et de profiter de l’air frais matinal. Ce n’est que de cette manière que vous pourrez partir sur de bonnes bases pour la mise en place des exercices.

Les exercices : par où commencer ?

Lorsque vous adoptez un chiot, il est nécessaire de lui enseigner les exercices de base. Autrement dit, les fameux « assis », « debout », « couché ». Ces ordres sont utilisés non seulement, tout au long de la journée, mais également à travers tout le développement de votre animal. Les maîtriser fait donc partie intégrante du processus de dressage. Par ailleurs, si vous constatez que votre chien ne marche pas au pied et tire trop sur la laisse, il est certainement bénéfique de commencer par des exercices qui lui apprennent à marcher à votre rythme. Une routine de 15 minutes d’exercices par jour est largement suffisante pour que l’activité conserve son caractère ludique. N’oubliez pas : pour dresser son chien, il faut garder un rythme d’exercices constant. Sinon, votre effort est aussi prolifique que de verser de l’eau dans du sable. Il est également primordial d’enseigner à votre chien la propreté. Pour cela, vous devez si ce n’est pas déjà fait, cibler les causes des manquements du chien concernant la propreté. Est-il frustré ou souffre-t-il de la solitude ? Ou encore, est-ce dû à un défaut d’apprentissage ou une incapacité physique ? Après avoir éliminé les causes physiques, vous devez vous armer de patience et débuter son apprentissage. Encore une fois, mettez en place un système de récompenses pour que l’animal comprenne ce qui est bien ou non. D’autre part, vous pouvez rencontrer des difficultés pour laisser votre chien seul. Pour cela, apprenez à votre animal à positiver lors de vos départs. Offrez lui quelque chose avant de sortir ou mettez en place des exercices en mimant une sortie. Vous l’avez compris, selon vos attentes et les besoins de votre compagnon, vous pouvez opter pour certains exercices plus que d’autres. Ciblez ce qui est primordial et surtout, armez-vous d’une patience à toute épreuve.

Éducation du chien : quels sont les habitudes à abandonner ?

De nombreuses mauvaises réactions sont adoptées par beaucoup de maîtres et peuvent perturber l’apprentissage de l’animal. Par exemple, pour apprendre la propreté à votre chien, vous ne devez pas être dans une méthodologie de punitions. Mettre le museau du chien dans ses excréments est totalement humiliant et ne lui enseignera rien. Ou encore, compliquer les exercices de tous les apprentissages trop rapidement. Vous devez suivre le rythme de votre chien et vous montrer ferme sans être sévère. Également, lui laisser trop de liberté est déconseillé. À vous de trouver un juste milieu en fonction du caractère de votre animal. S’il a tendance à être trop éparpillé et excité, il lui faut un encadrement nécessaire à son bon développement. Un chien stressé ou frustré doit être rassuré et mis en confiance avant de pouvoir lui inculquer quelque chose. Dans tous les cas, montrez-vous confiant pour transmettre de la positivité à votre animal. N’oubliez-pas : comme un enfant, le chien ressent toutes vos émotions, veillez à lui montrer qu’il est capable de faire telle ou telle chose. Dresser un chien reste un apprentissage et comme toute chose, il faut faire preuve de patience et de pédagogie. Pour cela, les exercices pour chien se montrent très convaincants pour inculquer de bonnes habitudes à votre animal. Usez de jeux et de récompenses pour un dressage sur les chapeaux de roues.