apprendre a son chiot les regles

Il n’est pas toujours facile de procéder à l’éducation du chiot et de lui apprendre les bonnes manières, surtout lorsque vous venez juste de l’adopter. Pour assurer ainsi l’efficacité de votre démarche, il est plus judicieux de commencer le dressage dès son plus jeune âge. Plus tôt vous commencez, meilleurs seront les résultats.

Éduquer un chiot et lui apprendre à ne pas aboyer, comment faire ?

Apprendre à son chien à ne pas aboyer fait partie des tâches les plus complexes en matière d’éducation. Il faut du temps pour lui faire comprendre que son aboiement peut être dérangeant pour son entourage, et qu’il n’attirera pas votre attention en agissant de la sorte. Pour le conscientiser ainsi de l’importance de son silence, l’astuce est de l’ignorer lorsqu’il aboie, et d’attendre qu’il se taise pour lui donner ce qu’il demande. Si, par exemple, il aboie pour que vous lui ouvriez la porte, ne vous manifestez pas tant qu’il continue. Mais dès qu’il arrête d’aboyer, laissez-le passer sans attendre. Il comprendra alors que vous ne lui ouvrez la porte que lorsqu’il se tait. Besoin de plus de conseils ? Il est possible de trouver de nombreux autres conseils afin de mieux apprendre à son chien à ne pas aboyer sur ce site.

Comment dresser son chien pour lui apprendre la propreté ?

Dès que vous envisagez d’éduquer un chiot, pensez à lui enseigner la propreté. Pour commencer, sachez que ce petit être a besoin de se rendre au petit coin toutes les deux heures environ. Repérez donc les moments où il commence à renifler un peu partout. Puis, dès que vous le remarquez en train de tourner sans arrêt à un même endroit, de manière à trouver la position idéale, emmenez-le tout de suite à l’extérieur pour qu’il puisse se soulager. Cependant, assurez-vous que l’espace dédié à ses besoins ne soit pas trop loin, sinon il risque de ne pas tenir et de se lâcher en cours de route. Cette technique d’apprentissage de propreté du chiot peut prendre du temps pour faire effet, mais une fois acquise, c’est votre chiot lui-même qui vous demandera de l’emmener dehors lorsqu’il veut faire ses besoins.

Éduquer son chiot à la socialisation, quelle technique adopter ?

Vous vous demandez souvent « pourquoi mon chiot n’est-il pas sociable » ? Sachez qu’il s’agit d’un animal, et que sa socialisation vient avec l’éducation, mais ne s’acquiert pas naturellement. Pour lui rendre ainsi la vie plus facile en communauté, détectez dès son plus jeune âge toutes les raisons de son retrait. Est-ce qu’il est peureux ou nerveux lorsque vous le sortez en public ? Montre-t-il de la possessivité par rapport à ses affaires personnelles ? Fait-il preuve d’agressivité lorsqu’une personne ou un animal l’approche ?

S’il manifeste tous ou l’un de ces signes, prenez sa socialisation en main dès ses premiers mois. Habituez-le petit à petit à différentes odeurs et couleurs. Exposez-le à différents bruits, emmenez-le dans divers endroits remplis de foule, et laissez-le régulièrement en compagnie de vos autres animaux. De cette manière, vous lui apprendrez à vivre avec les autres et à accepter leur différence.

Si ces tâches vous semblent difficiles, pensez à faire appel à l’aide d’un éducateur canin. Ce professionnel éduquera votre chiot comme il le faut, et vous livrera également de précieux conseils afin de vous aider à mieux dresser votre compagnon à quatre pattes.