Les punaises de lit : comment les détecter efficacement ?

punaises de lit

Publié le : 01 février 20235 mins de lecture

La présence à votre domicile de punaises de lit va nécessairement avoir de fortes conséquences sur votre santé et sur votre qualité de vie au quotidien

Les punaises de lit sont des insectes rampants capables de s’installer durablement dans les habitations. Elles apprécient et se nourrissent du sang humain, même si elles s’attaquent également à d’autres animaux. Ces insectes ont la faculté de vivre aussi discrètement que possible, rendant ainsi leur détection particulièrement difficile pour un œil non exercé. Vous trouverez dans le texte ci-dessous plusieurs signes qui doivent vous alerter sur la présence de cet indésirable à votre domicile.

Elles sont visibles à l’œil nu

La punaise de lit possède une forme ovale. Elle est généralement de couleur brunâtre pouvant se teinter de rouge si l’insecte vient de consommer du sang. Sa taille est comparable à celle d’un pépin de pomme (soit moins de deux centimètres de long sur une largeur variant entre quatre et sept millimètres). De telles dimensions (valables uniquement pour un adule) la rendent repérable pour un être humain.

Voir de vos propres yeux une punaise de lit indique clairement que l’indésirable a élu domicile chez vous. Cette preuve irréfutable doit vous alerter et vous pousser à réagir dès que possible. Veuillez toutefois noter que l’insecte privilégie les déplacements nocturnes. Il lui arrive de se mouvoir la journée, uniquement en cas de force majeure et dès lors qu’aucun bruit ne vienne la déranger. La fréquence des mouvements augmente fortement lorsque la punaise de lit se met en recherche d’un nouveau nid.

Savez-vous que les chiens peuvent vous aider à détecter des traces de punaises de lit à votre domicile ? Consultez le site de cette entreprise spécialisée pour obtenir plus d’informations.

Elles laissent des marques sur le corps

La étection de punaises de lit ne passe pas uniquement par un repérage visuel de l’insecte. Lorsque ce dernier pique l’être humain, un bouton va alors se former à la surface de la peau, quelques heures après la morsure. Bien évidemment, tous les individus ne réagiront pas de la même manière en pareilles circonstances. Tout dépend en réalité du niveau allergique de chacun.

Dans la plupart des cas, le bouton ressemblera à celui faisant habituellement suite à une piqûre de moustique. Si la zone est particulièrement infestée, les réactions allergiques seront regroupées ou alignées sur la peau. Veuillez également noter que ces insectes, comme bien d’autres, ont leur cible préférée. Si vous dormez à deux, il n’est pas rare que l’un soit piqué, mais pas l’autre !

Un changement d’odeur dans la pièce

On ne le sait pas toujours, mais la présence des punaises de lit va également entraîner un changement d’odeur dans la pièce. Il faut toutefois que l’insecte soit massivement présent pour qu’un tel phénomène soit détectable par l’odorat humain. Notez que celui de votre compagnon à quatre pattes est bien plus développé que le vôtre. Observez bien le comportement du chien de la maison en cas de doute ! Lorsque toutes les conditions sont réunies, une odeur nouvelle et légèrement sucrée apparaîtra. Pour vous donner un comparatif, elle ressemble un peu à celle du whisky.

La méthode olfactive est d’ailleurs utilisée dans d’autres cas. Elle donne par exemple d’excellents résultats avec les cafards. L’odeur dégagée par ces derniers rappelle fortement les clous de girofle. Elle se situe le plus fréquemment à proximité de la cuisine.

Quelles sont leurs cachettes préférées ?

En règle générale, les punaises de lit établissent leur « campement » à proximité immédiate des zones abritant la « nourriture ». C’est pourquoi on les trouve presque à chaque fois dans le matelas ou dans le sommier. Lorsque la densité d’insectes devient trop importante, la colonie s’établit dans d’autres endroits. Parmi leurs cachettes préférées figurent notamment :

  • le mobilier de chambre et les tiroirs
  • les vêtements
  • les sacs et les valises
  • les chaises et les canapés
  • les tapis
  • les rideaux
  • les cadres de fenêtres ou de portes
  • la tapisserie décollée
  • les fissures dans le plâtre, le bois ou le plancher

Comment se développent-elles ?

Pour éviter toute envahissement de votre logement, il est important de comprendre la manière dont se propage la punaise de lit. Dans certaines villes, cet insecte est présent dans de nombreux logements, y compris les plus luxueux et les plus propres. Le nuisible se propage notamment :

  • par contact étroit avec des objets infestés
  • par les murs, les plafonds et les planchers
  • par la tuyauterie, les conduits et les câbles électriques
  • par l’acquisition de meubles infectés
  • grâce aux voyages


Plan du site