Les chiots en adoption, qu’ils soient boxer, pitbull ou bergers allemands, sont certainement dans la période la plus tendre et douce de la vie d’un chien. Prendre soin d’un chien requiert la même attention, le même processus d’apprentissage et la même ration d’affection. Voici tout ce que vous devez savoir pour partir sur de bonnes bases en ce qui concerne les soins à donner à un jeune chiot.

 Comment s’occuper d’un chiot à l’intérieur du foyer ?

Il est important de savoir qu’un chiot a besoin de quelqu’un qui remplace sa mère. Si vous le séparez de celle-ci, il a besoin de quelqu’un avec lui 24h/24 ou bien de deux ou trois personnes à tour de rôle. Ne l’adoptez pas si vous n’aurez pas de temps à lui consacrer. Pour prendre soin d’un chiot, munissez-vous de quelques objets tels que des gamelles pour la nourriture et de l’eau, un harnais et une laisse, un lit simple et beaucoup de journaux s’il n’a pas encore appris à faire ses besoins dehors. Une fois que tout est prêt, vous pourrez ouvrir les portes au nouveau membre de votre famille en toute liberté. Nous vous suggérons de commencer le dressage en lui offrant des récompenses chaque fois qu’il effectue correctement une action. N’omettez pas que s’il y a des enfants dans votre foyer, vous devez les avertir sur comment agir avec lui, en respectant ses moments de repas quotidiens, sa tranquillité et ses heures de repos.

Le rôle de l’éducateur d’un chiot

L’un des soins fondamentaux à donner à un jeune chiot jusqu’à 16 semaines de vie est de l’emmener chez un vétérinaire pour la vaccination, ce qui lui permettra de socialiser avec l’extérieur. C’est aussi l’un des processus essentiels dans sa vie pour lui apprendre à interagir avec l’environnement et d’autres animaux. Ensuite, en tant qu’’éducateur, ce sera à vous d’apprendre à votre chien comment se comporter en imposant des normes et en utilisant toujours le renforcement positif. Vous ne devrez jamais l’effrayer ni le frapper, sinon, vous pourrez le traumatiser. Une autre chose à considérer est la taille du chien quand il sera adulte. Nous vous conseillons d’être prévoyant et de ne pas permettre au chien de sauter sur les gens s’il peut atteindre plus de 40 kilos dans le futur. Du côté de l’éducation, toute la famille doit s’impliquer dans le processus de son éducation en favorisant une attitude positive à l’intérieur et à l’extérieur de la maison jusqu’à son âge adulte. Cela permettrait au chien d’avoir un comportement adapté et convivial.

Quel aliment adopter ?

L’alimentation d’un chiot doit se faire en fonction de ses besoins. Pour que votre chiot grandisse correctement, utilisez de l’alimentation de la gamme junior que vous trouverez dans les supermarchés. Et quelle que soit l’étape de vie de votre chien, il vous est conseillé de varier son alimentation. Offrez-lui occasionnellement de la nourriture humide pour mieux l’hydrater. Pour prendre soin d’un chiot de grande taille, votre vétérinaire vous conseillera de lui donner un supplément de calcium pour éliminer l’apparition des problèmes osseux. Par ailleurs, n’oubliez pas les friandises. Elles sont parfaites pour le renforcement positif de votre chiot. Mais rappelez-vous que vous pourrez également utiliser d’autres récompenses comme la promenade, les caresses et des mots gentils.