Chien

Bien que l’idée soit peu plaisante, les vers sont des parasites communs qui peuvent vivre à l’intérieur de l’intestin de votre chien. Ces vers se nourrissent d’aliments partiellement digérés et sont plus susceptibles d’apparaître chez les chiots que les chiens adultes, quelque soit leur race. S’ils ne sont pas traités, la santé de votre chien peut sérieusement en souffrir, et la maladie peut même infecter d’autres chiens. Des premiers symptômes au traitement, voici tout ce que vous devez savoir sur les vers chez les chiens pour préserver votre compagnon.

Comment les chiens attrapent-ils des vers ?

Il existe plusieurs façons de contracter des vers chez le chien. Les plus courantes sont notamment : La consommation de selles : La transmission des vers intestinaux se produit généralement lorsque votre chien ingère de la terre ou des excréments contaminés contenant des œufs ou des vers immatures. Ceux-ci peuvent avoir été propagés par d’autres animaux infectés présents dans les environs. Le recours à un vermifuge pour chien permet généralement de résoudre le problème Transmission par la mère : Pendant la grossesse ou l’allaitement, la chienne peut transmettre des larves de type ankylostome et ascaris à ses chiots. Pendant la grossesse, les larves migrent à travers le placenta, lequel est lié aux bébés par le cordon ombilical. Les larves peuvent également migrer dans les glandes mammaires et être transmises aux nourrissons par la lactation.

Contamination lors du toilettage : En se léchant lors du toilettage ou en mâchouillant sa fourrure, votre chien peut être contaminé par des vers. Dans ce cas, ce sont les puces qui transmettent les vers en ingérant les œufs de vers présents dans le milieu avant de s’attaquer à votre chien. Une fois avalée et digérée, la larve du ver se fixe à la paroi de l’intestin de votre chien et se développe jusqu’à l’âge adulte.

Comment savoir si votre chien a des vers ?

Les symptômes liés aux infestations par les vers varient selon les chiens. Cependant, il arrive qu’ils ne montrent que peu ou aucun signe, c’est pourquoi il est essentiel d’être attentif aux changements de santé suivants chez votre chien :

  • Vomissements, contenant parfois des vers adultes ;
  • Diarrhée, qui peut contenir du sang ou du mucus ;
  • Douleurs abdominales ;
  • Perte d’énergie et léthargie ;
  • Perte de poids ;
  • Mordillement et mastication excessifs des fesses ;
  • Déficiences nutritionnelles et anémie.

Si vous repérez des segments qui ressemblent à des grains de riz attachés à la fourrure de leur postérieur ou sur leurs excréments, cela peut être un signe de ténia. Même en l’absence de symptômes, il est prudent d’apporter un échantillon de selles à votre vétérinaire lors de l’examen annuel de votre chien.

Comment soigner les vers chez un chien ?

Vous avez des raisons de croire que votre chien est atteint d’un parasite intestinal ? Voici les meilleures façons de procéder :

Consultez votre vétérinaire

Si vous pensez que votre chien pourrait avoir des vers, prévoyez sans tarder un rendez-vous chez votre véto habituel. Veuillez noter que, sans traitement, les parasites intestinaux peuvent affecter d’autres organes du corps de votre chien. Cela inclut le cœur, les poumons et le foie, et peut provoquer un affaiblissement de son système immunitaire. Il se peut que le médecin vous demande d’apporter un prélèvement de selles récentes de votre chien, en particulier si vous remarquez la présence de vers dans ses excréments ou de morceaux secs semblables à du riz collés à son pelage. Il suffit de prélever une petite quantité de selles, pas plus grande qu’une cuillère à café.

Acheter des médicaments vermifuges

Une fois que le vétérinaire a analysé l’échantillon de selles de votre chien, il pourra lui prescrire le médicament le plus approprié pour soigner les vers. Les traitements possibles sont les vermifuges pour chien, qui ciblent et détruisent les vers et les larves. Le médecin administre à l’animal une à trois doses, tuant efficacement les vers matures. Le chien recevra ensuite des doses de suivi pour tuer les parasites qui étaient encore en développement au moment de recevoir les premières doses.

Agissez de manière préventive

Afin de prévenir la prolifération des vers, il est conseillé de faire examiner régulièrement les selles de votre petit chien. Ainsi, les éventuels parasites sont immédiatement détectés et votre compagnon conserve une excellente santé. Par ailleurs, privilégiez une alimentation bio pour votre chien, qui présente un meilleur apport nutritif et qui fortifie son système immunitaire. Une autre astuce : tentez de tenir votre animal de compagnie à l’écart des petits animaux sauvages que vous rencontrez lors de votre promenade au parc. Ceux-ci peuvent être porteurs de vers et contaminer votre chien. Enfin, si votre chienne est enceinte, demandez au véto de la vermifuger. Cela réduit considérablement le risque de transmission des vers à ses chiots.